Les arbres morts ressuscitent à Ouagadougou

Les arbres morts ressuscitent à Ouagadougou

La résurrection des arbres est le nouveau concept de Grégoire Sawadogo. Ayant constaté de nombreux arbres jonchaient les trottoirs de la ville de Ouagadougou, il a décidé de les faire revivre à travers des sculptures. Juste à côté du premier ministère de Ouagadougou, cet artiste a  «donné la vie » un arbre. Il s’agit de la sculpture d’une femme portant sur sa tête une jarre pleine d’eau avec son enfant au dos. Cette sculpture rend hommage à la femme porteuse de vie.

Plusieurs thèmes sont abordés dans ses œuvres  comme la protection de la nature, la lutte contre le Sida,  le droit des enfants etc. «Pour moi, les arbres morts ne sont pas morts mais ils sont plutôt dans un état de profond coma » aime affirmer Grégoire Sawadogo. L’artiste veut éviter que ces arbres ne soient abattus  et jetés au feu. C’est également un moyen pour lui de lutter contre la désertification dans son pays et particulièrement dans la ville de Ouagadougou.

« La résurrection des arbres » a permit de décorer certains artères de la ville de Ouagadougou. Il n’est pas rare de voir des touristes s’attarder pour faire des photos. Grégoire Sawadogo a d’autres projets en tête. Il s’agit de la construction d’un site touristique à Ouagadougou. Il a pensé à la relève. « L’ami des arbres morts » à dans son un atelier cinq apprentis. Pour le moment, Grégoire Sawadogo est très occupé. Certains Ouagalais qui ont des arbres morts dans leurs cours lui ont fait appel pour ressusciter leurs arbres morts.

Cet arbre a retrouvé une seconde vie. Il est devenu une dame

À propos de l'auteur

Boukari Ouédraogo

Boukari Ouédraogo est journaliste multimédias et blogueur burkinabè passionné des nouveaux médias, du cinéma et du sport. Il blogue depuis 2009 pour le compte de Mondoblog.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *