Les collecteuses d’ordures ménagères à Ouagadougou

Les collecteuses d’ordures ménagères à Ouagadougou

Ces femmes sont regroupées en associations. Elles passent une fois par semaine collecter les ordures ménagères dans presque toutes les habitations tous les quartiers de la ville en raison de six cent (600) franc CFA par mois, environ un (1) euro. Ces ordures sont ensuite déversées dans les dépotoirs par ces mêmes femmes.

Pour se faire elles utilisent des moyens de bord tels que des charrettes portées par des ânes et le reste elles le font à la main. Elles sont généralement deux (2) par quartier. Quant elles arrivent devant une cour, elles garent la charrette à la porte et rentrent transporter les ordures pour les déverser dans la charrette.

Au début de l’initiative ces femmes étaient mal vues mais aujourd’hui cette tendance a évolué dans le bon sens dans la mesure ou d’autres femmes les ont rejoints.

Ce travail leur permet de subvenir aux besoins de leur famille et de vivre  un peu plus dignement. Par la même occasion, elles participent à la propreté de la ville de Ouagadougou, réputé pour sa propreté.

Il faut noter cependant que ces femmes rencontrent des difficultés dans leur mission. Ces difficultés sont d’abord et essentiellement d’ordre matériel. En effet elles n’ont pas assez de charrettes et d’ânes et le peu qu’elles possèdent ne sont pas en bon état. En plus de cela elles sont souvent agressées par les chiens lorsqu’elles passent dans certaines cours pour collecter les ordures. Aussi leur tache serait-elle allégée si les habitants prenaient le soin de trier les ordures en séparant celles recyclables des autres.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *