Les Sénégalais se désolent du comportement du président Abdoulaye Wade après son audience avec Ouattara

Les  Sénégalais se désolent du comportement du président Abdoulaye Wade après son audience avec Ouattara

L’audience accordée à M. Ouattara par le chef de l’Etat Sé­né­ga­lais à la suite de la pro­cla­ma­tion des résultats du premier tour de la pré­si­den­tielle ivoirienne est sur toutes les lèvres. En effet, la majeure partie de la population interrogée, estime qu’il s’agit bien d’une  ingérence intolérable du Sénégal dans les affaires intérieures de la Côte d’Ivoire, d’autres, par contre, persistent et signent qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat.

« Abdoulaye wade n’a pas le droit de discuter avec  Ouattara vue la situation actuelle de ce pays. Il fallait éviter ce genre de rencontre » explique Modou, rencontré au centre ville. Même constat au marché « Tiléne » ou le sujet est déjà au menu des discussions. Astou, la vingtaine, venue faire quelques courses, pense aussi que Wade  a cette fâcheuse habitude de s’immiscer dans les affaires des autres. « Je suis vraiment très déçue  par le comportement de Wade. Au lieu de s’occuper des affaires de son pays il fourre son nez partout. Je n’arrive vraiment pas à comprendre son attitude, il se met toujours là où il n’a pas sa place. Pourquoi le (Ouattara) recevoir  en cette période délicate ? Que vont faire  les sénégalais qui  vivent en  Côte d’Ivoire ? Ils vont  encore souffrir comme la dernière fois lorsque Wade avait traité les  Ivoiriens de xénophobes» explique la jeune fille.

Cependant, certains étudiants ivoiriens interrogés,  réfutent toutes idées d’ingérence du Sénégal dans les affaires  de la Côte d’Ivoire. Un jeune étudiant en première  année de droit à l’université de Dakar, semble avoir la conscience tranquille  à ce sujet : «  je ne suis pas trop concentré dans ses histoires politiques, je pense que tout cela n’est que pure politique et j’espère que mes frères et sœur ivoiriens penseront la même chose »

Du coté du gouvernement Sénégalais aussi les réactions  n’ont pas tardé : « Le Sénégal prend acte de cette décision souveraine d’un pays frère. La Côte d’Ivoire est un Etat souverain et indépendant qui a le droit de rappeler son ambassadeur quand elle veut » a déclaré le porte-parole du gouvernement Moustapha Guirassy sur sa page Facebook. Le ministre des affaires étrangères a aussi tenu une conférence de presse pour  faire appelle à l’apaisement et au dialogue. Madické Niang déclare :   « Abdoulaye Wade a le droit de recevoir Ouattara, un camarade de l’international libéral, sans l’accord de Gbagbo ». Seulement, le ministre des affaires étrangères du Sénégal dément l’information selon laquelle, c’est le Sénégal qui a loué  l’avion qui a transporté Ouattara.  Il a également révélé qu’aucune somme d’argent venant du Président Wade n’a été remise à Alassane Ouattara.

À propos de l'auteur

basile

Journaliste blogueur qui vit d’internet, je fais partie du cercle restreint des journalistes sénégalais qui s’activent pleinement dans le blogging. Actuellement journaliste à Seneweb.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *