Des voleurs sous le manteau de motards à Bujumbura

Des voleurs sous le manteau de motards à Bujumbura

Après plus d’une décennie de guerre civile au Burundi, les conséquences de toutes ces années de violence sont visibles. La pauvreté et le chômage font l’objet des efforts de tous les citoyens. Bujumbura, capitale du Burundi, n’en fait pas exception. Des jeunes doivent se battre pour gagner leur vie. Certains ayant étudiés, peuvent enseigner dans les écoles privées ou publiques du pays, cependant les autres qui n’ont pas étudié doivent apprendre des métiers pouvant leur assurer la survie. C’est ainsi que l’on trouve des jeunes chauffeurs, mécaniciens, voire aussi taxi-motards qui travaillent pour gagner leur vie. Il arrive aussi que parmi des jeunes motards des voleurs s’y introduisent et exercent cette même fonction.

Il est 18h à Bujumbura. Une femme seule se promène avec son sac à main. Elle marche juste à côté de la route. Un motard s’approche et tient son sac. Il accélère sa moto en tenant aussi le sac de cette femme. La femme aussi tient fort, et est obligée de courir au rythme de son agresseur, elle crie et appelle au secours. Le motard de même applique encore beaucoup d’efforts. La femme crie et son agresseur lâche le sac pour fuir. Cette femme tombe et se fait blesser. Des tels événements arrivent souvent dans notre chère ville de Bujumbura vers le soir. Au cas où vous y arrivez le soir tenez bon vos sacs !


Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *