Le swahili à la conquête du Burundi

Le swahili à la conquête du Burundi

Le Swahili ou Kiswahili est une langue africaine parlée officiellement dans plus de 5 pays Africains. Cette langue bantoue tire son origine de sud du Kenya, ensuite elle s’est métissée à d’autres langues africaines et surtout à l’Arabe. De nos jours dans toute l’Afrique subsaharienne, le Swahili joue un rôle important comme langue véhiculaire. Le préfixe « ki » signifie ici « langue », Swahili désigne la côte, le Kiswahili est donc la « langue de la côte ».

Quelques années auparavant au Burundi, parler Swahili ou Kiswahili était détestable dans certains milieux du pays. On a vu des parents refuser à leurs enfants l’usage de cette langue dans leur famille. Celui qui parlait cette langue était qualifié d’ « Umuswahiri » ou Swahiliphone et considéré comme étranger. De nos jours cette langue se voit accorder une place avantageuse dans toute la Communauté Est Africaine.

Au Burundi cette langue est maintenant enseignée aux enfants dans les écoles publiques du pays et sert de pont reliant toute la communauté Est Africaine dont le Burundi et le Rwanda sont membres depuis 2007. Cette langue occupe aussi une grande place dans les affaires entre les pays de cette communauté. Les hommes d’affaire se voient dans le besoin de l’apprendre pour mieux réussir leurs affaires. Aujourd’hui, si vous comptez investir dans la Communauté East Africaine, apprenez quelques mots de cette langue. Cette « langue de la côte » ne fait que conquérir toute l’étendue.

1 Commentaire

  1. Je suis de Haïti, j’habite à Bordeaux. J’enseigne le français et le portugais mais j’ai une vraie passion pour le kiswahili, ninachojifunza kwa upendo na shauku. Je suis content de voir qu’une langue africaine peut servir de véhicule de communication interafricain. Je souhaite qu’il y ait des concours en swahili, dotés de prix conséquents. Rafael Lucas

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *