Sanfoly, le bar qui divise tout un quartier

Sanfoly, le bar qui divise tout un quartier

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et ce ne sont pas les habitants du quartier Missirah de Grand-Yoff qui nous démentiront.  Les  uns souhaitent la fermeture du bar Sanfoly qui les « empêche de vivre » alors que les autres ne veulent pas entendre cela car ce bistrot est leur « seul endroit où le spectacle est gratuit et garanti ».

Ainsi le débat est lancé entre les voisins de Sanfoly. Et personne ne sait à qui appartiendra le dernier mot. Ils sont jeunes, adultes ou vieux et chaque jour leur discussion s’oriente le plus souvent vers ce sujet. Et les spectacles de la veille sont racontés détaille par détaille. Chez certains on rit et se tape les mains. Car on a apprécié le spectacle. Tandis que de l’autre coté le silence laisse apparaitre un mal profond.

« La nuit, leur bruits nous empêchent de dormir tranquillement. Et le jour, l’odeur de leur cuisson pénètre dans nos maisons et nous prive de l’air pur », dixit vieux Wane, assis  devant sa maison tout prés du bar Sanfoly. « Ce bistrot mérite vraiment d’être rasé », ajoute-il.

Mansour Diouf n’est pas de cet avis. Pour ce jeune tailleur c’est de « l’égoïsme ». Ils ne pensent qu’à eux. Et pourtant chaque weekend quand ils organisent leur cérémonies ils barrent les artères  principales du quartier et personne ne dit rien ».

La buvette est connue des services de police. Car étant aussi un repère pour beaucoup d’agresseurs. D’où la crainte de Seydou gérant d’une boutique tout près du bar. « Dernièrement, un vieux a été agressé ici quand il allait à la mosquée pour la prière de l’aube », témoigne-t-il. Il ajoute, « et aussi chaque fois qu’il y a bagarre à l’intérieur, ça termine à l’extérieur, sur la route, et ce sont nous, les voisins, qui en souffrons ».

Sanfoly, voila un bar qui « dérange » en même temps qu’il donne du « plaisir ».

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *