Madagascar : les Taxis-phone

Presque tout le monde a un téléphone mobile voire 2 ou 3 à Madagascar (un téléphone pour chaque opérateur); du moins les habitants des grandes villes. Les plus grands opérateurs en téléphonie mobile sont Orange, Telma et Zain; ce dernier est en train de migrer vers Airtel. Deux autres opérateurs, Blueline et Life, viennent de naître et apparemment ont un peu du mal à s’intégrer.Avoir 2 ou 3 téléphones en poche n’empêche en rien les taxis-phone de marcher. Tout d’abord, qu’est-ce qu’un « Taxi-phone »? C’est un endroit où on peut passer des appels téléphoniques. Dans tous les coins de rue, il y a au moins un Taxi-Phone. Ils sont facilement repérables par leur grand parasol et leurs couleurs jaune ou orange fluorescentes et attrayantes. Ils sont là avec leur tabouret , petite table spécialement conçue pour ce business et bien entendu des téléphones portables. Ces Taxis-phone rendent service à bien des gens en vendant des cartes de recharges et des appels téléphoniques et surtout, ils ne sont jamais bien loin.

Le coût des appels téléphoniques avec les Taxis-phone est très réduit. Prenons mon cas comme exemple. Avec mon opérateur Zain, euh… Airtel :D , le coût d’une minute d’appel vers le même opérateur m’est facturé à  438 Ariary et vers un autre opérateur à 570 Ariary. Or, les appels téléphoniques aux Taxis-phone coutent 100 Ariary la minute. Vous comprendrez pourquoi les gens se ruent vers les Taxis-phone pour passer des appels téléphoniques. Du coup, les téléphones portables servent surtout à recevoir des appels.

À propos de l'auteur

Jeune femme, maman, malgache, blogueuse, citoyen journaliste, photographe amatrice passionnée

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *