De la Pub sur portable:Envoyez des SMS à tout Bangui via votre opérateur

De la Pub sur portable:Envoyez des SMS à tout Bangui via votre opérateur

Pin-Pon, Pin-Pon, Patron tu as reçu un SMS !!! C’est la nouvelle alerte SMS que j’ai téléchargé qui me réveille en sursaut. Qui peut bien m’envoyer un message de si bonne heure, je me frotte les yeux, jette un coup d’œil à la montre posée sur la table à côté du lit, 6h 30 minutes.

J’attrape mon téléphone et regarde : « Flash info », je le relâche en même temps qu’un juron sans lire le contenu. On est samedi et j’ai prévu de faire la grasse matinée d’autant que j’ai passé la moitié de la nuit à regarder la télé. 5 minutes plus tard alors que je retombais paisiblement dans le sommeil, ça recommence : Pin-Pon, Pin-pon, patron tu as reçu un SMS !

Décidément mon projet de grasse matinée ne doit pas arranger mes correspondants, je reprends le téléphone et regarde : Flashinfo…

Ne vous méprenez pas, la société de téléphonie mobile à laquelle  je suis abonné n’envoie pas le résumé de l’actualité à ses clients.

Voici d’ailleurs le contenu des deux texto que j’ai lu deux heures après avoir tour à tour  pris tranquillement ma douche et mon petit déjeuner . SMS 1 : Grand Buffet dimanche 21 Novembre au restaurant X. Entrée 15.000 frsCfa par personne.

SMS 2: Du nouveau à Bangui, Prêt à porter de luxe ouvert au centre ville à côté de…Je ne prends pas la peine de lire le reste et supprime aussitôt.

Voilà ce que l’operateur de téléphonie mobile appelle malicieusement flash info. Astucieux non ? Tous les annonceurs savent qu’ils peuvent désormais envoyer des texto à tout Bangui moyennant de l’argent  et tac en une minute la société de téléphonie mobile balance le message à tous ses abonnés. Et du coup ils peuvent contourner les agences de pub et médias conventionnels assez chèrs en matière de publicité.

C’est vrai qu’il y’a des gens comme ma grand mère qui ne lisent et n’envoient jamais de SMS mais bon il y’a aussi des gens comme moi qui peuvent passer le message s’ils ont pris la peine de lire, et de bouche à oreille la nouvelle  se répand comme une poudre. Très astucieux même dirais-je.

Sauf que dans tout cela, on oublie le pauvre client que nous sommes et qui devons recevoir des messages intempestifs comme si on avait acheté le téléphone pour ça.

Je me dis qu’il y’a tout de même un contrat qui lie la société de téléphonie mobile aux clients que nous sommes, et dont voici à peu près les termes:  Je t’achète des crédits de communication qui me servent à appeler ou envoyer des SMS, naturellement tu me permets de recevoir des appels et ou SMS de mes correspondants. Cela, c’est le contrat initial, maintenant il peut y avoir comme dans tout business des valeurs ajoutées du genre : tu me propose en plus du service initial un service utile. Ce peut être m’indiquer quelle pharmacie est de garde ce week-end, l’horoscope ou le verset du jour selon que le client est athée ou croyant. Dans tous les cas ces services doivent être optionnels. Quand on y souscrit c’est de plein gré et tout le monde y trouve son compte. Mais de là, à envoyer à tout bout de champs des SMS à ses clients simplement parcequ’ils sont abonnés chez vous et qu’un annonceur vous a payé pour le faire…C’est abusé non ?

D’autant que dans mon cas par exemple je ne peux me permettre des buffets à 15.000 franc CFA, alors m’envoyer ce genre de messages si ce n’est pas de la persécution c’est tout simplement un dérangement dont on n’a pas besoin.

Et si en plus de ces messages publicitaires ils t’envoient périodiquement à longueur de journées des SMS du genre : (Chers abonnés composez le*500*13 » et gagnez 15 minutes de conversations gratuites.)En oubliant de préciser qu’en acceptant de souscrire à cette offre ils te coupent 500 Frs Cfa de crédits de communication. Finalement c’est l’operateur de téléphonie qui sature et fait craquer la boite de réception des clients au point de leur enlever l’envie de lire les messages.

Vivement une règlementation en la matière !!!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *