Côte d’Ivoire : Et Blaise Compaoré dans tout ça ?

Côte d’Ivoire : Et Blaise Compaoré dans tout ça ?

Une fois de plus, le Messager d’Afrique devra tordre le coup à sa ligne éditoriale (faire connaitre Ouagadougou et ses hommes) pour s’intéresser à un sujet brulant. Il s’agit de l’impasse dans laquelle se trouve la Côte d’Ivoire pays voisin du Burkina Faso. Le Messager d’Afrique qui a déposé sa camera se pose des questions. Quelle attitude doit adopter le médiateur de la crise ivoirienne Blaise Compaoré?

La Côte d’Ivoire a deux Président. Le Président Laurent Gbagbo et l’ancien premier ministre Alassane Dramane Ouattara. Ce dernier a été désigné vainqueur de l’élection présidentielle ivoirienne par la Commission Électorale Indépendante (CEI) avant que le conseil constitutionnel désigne le Président sortant vainqueur de cette élection. Ce qui a crée une confusion totale en Eburnie. Le chef de l’Etat burkinabè Blaise Compaoré a assuré la médiation dans cette crise depuis le 4 mars 2007 à travers les es accords de Ouagadougou. Les Nations Unies, l’Union Européenne,  les États Unis, la France, le Premier ministre Guillaume Soro etc. ont reconnu Alassane Dramane Ouattara comme Président élu de la Côte d’Ivoire. Le médiateur de la crise ivoirienne depuis 2007 Blaise Compaoré est resté muet. Que se passe t-il dans sa tête ? Actuellement, celui-ci devrait être en train de se torturer les méninges afin de trouver une solution au cas où il serait consulté. Il se trouve peut-être dans son laboratoire afin de fouiller les différentes théories de négociation et de médiation pour sortir la Côte d’Ivoire de l’impasse et éviter le piège qui vient de lui être tendu. Compaoré se trouve dans l’une des positions les plus inconfortables depuis qu’il est médiateur dans cette crise. Qui doit-il féliciter ? Alassane Ouattara ou Laurent Gbagbo ? Dur dur. « Et pourtant, j’avais réussi.  J’y étais presque.» Voila ce que se dit peut être le Président du Faso.

S’il reconnait la victoire de ADO il risque de soulever la colère de la population ivoirienne contre ses compatriotes nombreux dans ce pays. Si Blaise Compaoré choisi Laurent Gbagbo, il s’opposera donc à la Communauté internationale. Ce qui ne l’arrange pas. Walaye, il ne fait pas bon être à la place de Blaise Compaoré. Tout ce que Blaise Compaoré a fait n’a  donc servi à rien? La Côte d’Ivoire est dans l’impasse et le Président du Faso se trouve face à un dilemme cornélien. Espérons que Henri Konan Bédié ne prête pas serment en tant que troisième Président.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *