Le téléphone portable vu par les Mondoblogueurs

Le 18 novembre dernier, les blogueurs de la plateforme étaient invités à écrire sur le téléphone portable. Partant de l’idée que le cellulaire a révolutionné le quotidien en Afrique et ailleurs, les billets sur le thème ne pouvaient être que nombreux. Pari gagné.  Il y a eu plus de 100 articles sur Mondoblog consacrés au cellulaire dans le monde. Petit tour d’horizon.

Téléphone portable : Outil de développement

Tous nos blogueurs s’accordent sur le fait que le téléphone est un outil de développement. Il influe d’abord sur l’emploi. D’un côté, des petits boulots liés au téléphone disparaissent.  Le blogueur Ameth DIA au Sénégal raconte l’histoire de ce local aménagé pour passer des coups de fil. Le télécentre n’est plus, il y a bien des tentatives de le faire renaître sous une forme différente, mais le portable semble avoir de loin gagné le combat.

D’un autre côté, le mobile, est bien évidemment créateur d’emplois. Africain citoyen qui tient le blog « la vie quotidienne de Mauritanie » nous fait rencontrer une jeune gérante de « Taxiphone », qui voit dans l’arrivée du mobile une aubaine :

« Avec cette grande difficulté de trouver un emploi ; nous les jeunes avons pour seule alternative rapide, de commencer par une petite cabine, qui, sans la venue du téléphone portable, n’aurait pas  été possible ».

Le téléphone, c’est une économie on l’a compris,  mais qui ne profite pas assez à l’Afrique affirme le blogueur Ngimbis non sans ironie : « Les Chinois les fabriquent, les émiratis les importent et les montent, les Français d’Orange et les Sud-Africains de MTN se sucrent grâce aux sociétés de téléphonie » et les Camerounais dans tous ça ?  « Ils consomment » répond-il. Fanfaronnade certes, mais qui révèle de nombreuses injustices et autres arnaques.

Humour portable

Le mobile a également été l’occasion de raconter des anecdotes qui montrent la manière dont on utilise le téléphone dans de nombreux pays. Prenons Enamorate raconte l’usage du téléphone portable au Pérou avec son « Ya ya, si si, ciao ciao ciao». Les communications sont tellement chères au pays des incas que les péruviens sont devenus les champions de la conversation express.

Toujours dans l’humour, beaucoup d’histoires se concentrent sur les problèmes de mœurs liés au téléphone. Le blogueur francoperen au Burkina Faso résume bien la tendance : « un portable dernier cri : une meuf garantie ».

Difficile de parler de tous les billets. Beaucoup d’autres ont retenu l’attention : Lalatiana Arianana avec son billet sur le portable comme outil pour le journalisme citoyen.

Et puis mon coup de cœur revient à Alimou Sow pour son billet sur les mariés du téléphone dans la ville de Labé. L’article revient sur ces couples qui ont pour seul lien le cellulaire. Ils se rencontrent, se marient, via téléphone… Alimou Sow a retenu mon attention pour une raison simple. Au-delà d’une analyse de l’outil téléphone portable dans son pays, la Guinée, Alimou Sow arrive à faire quelque chose qui manque souvent quand on parle de technologie : il s’intéresse aux utilisateurs d’abord.

Allez« Ya ya, si si, ciao ciao ciao…»

Retrouvez tous les articles sur le téléphone portable ici.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *