Abidjan : quand la rumeur fait son show !

Abidjan : quand la rumeur fait son show !

A Abidjan toutes les informations ou presque sont d’abord des bruits de couloir, des murmures, des chuchotements… des rumeurs ! Malheureusement celles-ci ont la réputation de créer bien souvent des chocs psychologiques.

La rumeur n’appartient à personne, à aucun camp politique mais elle semble servir la cause des uns et des autres. Difficile de dire où et quand elle naît mais son action est visible auprès des populations !

La rumeur de la décennie

L’exemple le plus frappant de ces dix dernières années concernant les rumeurs en Côte d’Ivoire fut celle qui annonçait la mort du Président Jacques Chirac. En 2004 après les évènements de l’hôtel Ivoire, alors que le sentiment anti-français avait atteint son pic, une rumeur a permis à tout le pays de vibrer quelques heures. La Côte d’Ivoire venait de perdre lamentablement un match de foot des éliminatoires combinés CAN coupe du monde face au Cameroun. Chacun a préféré rentrer se coucher mais quelques heures après cette grande tristesse Abidjan était en joie ! « Je n’avais jamais vu les Ivoiriens en joie à ce point depuis le début de la crise ! Au début j’avais du mal à comprendre ce qui se passait puis un chauffeur de taxi m’a lancé l’information : tu n’es pas dans le pays ? Chirac vient de mourir ! » se rappelle Yannick Kouamé. Les fêtards d’un soir on juste eu le temps de passer leur ivresse pour constater que le président français était toujours vivant !

Les rumeurs dans la crise

A l’origine le bouche à oreille servait à véhiculer les rumeurs mais aujourd’hui elle s’est mise à la mode des NTIC ! Sms, email et sites de partage sont les supports les plus utilisés. Dans ce contexte la rumeur devient une arme pour combattre le camp en face. Les protagonistes engagés dans la crise post-électorale redoutent bien la rumeur car elle est utilisé pour semer le doute chez les Ivoiriens dont plusieurs n’ont pas les moyens de savoir si elle fondée ou pas. Alors chaque jour qui passe engendre de nouvelles rumeurs.  Les dernière en date sont les suivantes : le dialogue direct Ouattara Gbagbo, les maisons marquées et le retour des escadrons de la mort ! Si la première rumeur avait réussit à attirer l’attention des Ivoiriens, elle a vite été démenti par le gouvernement d’Alassane Ouattara. Les deux autres par contre ont crée un véritable psychose ! Les maisons marquées telles que présentées par monsieur tout le monde sont des cibles pour les mercenaires qui élèvent et tuent. Des informateurs anonymes dit-on sont chargés de repérer ‘’les ennemis’’ des différents régimes. « Depuis que j’entends parler des maisons marquées je ne trouve plus le sommeil. Je ne suis pas du même bord politique que mes voisins alors j’ai peur que l’un d’entre eux me livre » s’inquiète Mlanhoro Eude. La peur, voici ce que crée la rumeur chez plusieurs Ivoiriens surtout quand il s’agit du phénomène des escadrons de la mort ! Rumeur ou pas quand on parle d’escadrons de la mort à Abidjan chacun retient son souffle ! A défaut d’avoir des véritables conclusions d’une enquête sur leur existence, les escadrons sont toujours restés dans le domaine de l’imaginaire mais on leur attribue un nombre important de meurtres et d’exécution sommaire.

Pour beaucoup d’Ivoirien bien que la rumeur soit un flot d’informations à peine vérifiées ou vérifiables, elles pourraient bien contenir une part de vérité. Alors attention, la rumeur se repend comme une traînée de poudre dans la cité, gare à celui ou celle qui osera lui prêter une oreille même distraite.

Suy Kahofi

À propos de l'auteur

Suy

Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *