Ma tristesse s’appelle Kadhafi !

KadhafiComment ne pas penser à cette chanson de ce conte que Maman Marthe me racontait certains soirs pour me faire dormir ? « Quand tu évites le malheur, il vient te chercher. Le malheur m’a cherché, le malheur m’a trouvé, je suis foutu, oh ! » Moi qui me croyais si loin de la Libye, si loin de cette tuerie ! Lire la suite de l’article…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *