Jeunesse Ivoirienne : quand les difficultés font évoluer les mentalités

 

Les jeunes Ivoiriens ne font plus le  tri des opportunités qui s’offrent à  eux. La maçonnerie c’est pour les  ghanéens, la menuiserie pour les  togolais, la vente du garba c’est bon  pour les haoussas du Niger, gagner sa  vie en jouant les porte-faix c’est bien  pour les bêlas, gérer une boutique ça  c’est le business des mauritaniens, la  restauration c’est bon pour les filles sénégalaises, la vente de l’électro-ménager c’est pour les nigérians…C’est propos étaient le propre de certains jeunes Ivoiriens et Ivoiriennes qui se voyaient trop importants, trop supérieurs, trop biens pour se rabaisser à vivre de certains métiers.

…lire la suite

À propos de l'auteur

Suy

Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *