Ces dealers et Cie des bas-fonds de Cotonou

Florent Couao-Zotti
Fiche de lecture du roman Si la cour du  mouton est sale, ce n’est pas au porc de le  dire de l’écrivain béninois Florent Couao-  Zotti.

« Smaïn courait comme un diarrhéique. Il  courait, valisette au vent, sans savoir vers  où s’orienter, dans quel endroit échouer.  Ses yeux, des boules de grillons excités,  scrutèrent l’enceinte de l’établissement. A  gauche, les entrepôts s’alignaient, grands,  immenses avec leurs lots de grues, comme  figés dans l’éternité. Devant, des camions,  avec leurs remorques positionnées pour  des chargements. Plus loin, des pyramides de marchandises, avec à côté, des conteneurs installés les uns sur les autres tels des cartons ou des boîtes d’allumettes… »
…lire la suite

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *