De DSK à Lagarde : pas de place pour les Africains au FMI

Il y a de cela quelques semaines, Dominique STRAUSS-KHAN (DSK) tombait du sommet du Fond Monétaire International (FMI), éclaboussé dans un scandale sexuel avec une femme de ménage, originaire de Guinée. La France a perdu avec la démission de l’ex patron du FMI un poste stratégique du point de vue de l’économie mondiale. L’Union Africaine (UA) a voulu sauter sur l’occasion orchestrée par une de ses ressortissantes (Nafissatou DIALLO la femme de ménage en question). Mais Christine LAGARDE, la ministre française de l’économie a su garder ce grand poste pour la France de Sarkozy, grâce –comme toujours- au soutien de bon nombre de pays Africains.

Lire la suite…

À propos de l'auteur

@legeekdusud

Administrateur Systèmes et Réseaux, Humanitaire, Geek par moment ;) Hobbies: #webdesign, #infographie, #communication come from #Chad #Tchad

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *