Camourenais, camerounaises indignez vous contre le maquereau cher et allez voter !

Hier soir, alors que le froid enserrait notre douce capitale, un ami et moi (Salut JBK!) avons décidé d’aller croquer du maquereau braisé dans un restaurant de la place.
Après avoir fait la queue pour s’asseoir, pour passer nos commandes pour se rasseoir, pour avoir nos boissons etc. mon pauvre ami et moi avons enfin pu manger au milieu de la cohue ambiante. 

 

J’ai rigolé en lorgnant la facture exorbitante servie sur un plateau en faux inox (encore une chinoiserie). J’ai d’autant plus ri que ce n’est pas moi qui l’ai payée. Mais j’ai moins ri en rentrant, lorsque mon ventre s’est mis à faire des bruits bizarres. J’ai moins ri lorsque le chauffeur de taxi a fait asseoir une personne supplémentaire sur le siège sur lequel j’étais installé (vous vous croyez seul, mais vous ne l’êtes pas). Je n’ai pas du tout rigolé lorsque après un 60 mètres d’anthologie, j’ai pas pu faire mon affaire à cause d’une coupure d’eau.

Je ne vous raconterai pas comment je m’en suis sorti. Je veux juste vous dire pourquoi j’irai voter lors des présidentielles d’octobre prochain. J’irai voter pour que les pratiques normales ne soient plus un luxe dans ce pays.

Lire la suite…

À propos de l'auteur

Florian Ngimbis

Florian Ngimbis s’est fait remarquer en remportant le Prix du Jeune Ecrivain de langue Française 2008. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs recueils et revues littéraires. Documentaliste diplômé de l’ESSTIC de Yaoundé, community manager et écrivain, il blogue à ses heures trop souvent perdues. Il vit à Yaoundé au Cameroun. Le blog Kamer Kongossa a été primé en 2012 lors des prestigieux Deutsche Welle Blogs Awards (The Bob’s) dans la catégorie « Meilleur Blog Francophone »

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *