Ce mardi 27 septembre, journée à haut risque à Conakry

 

Auto-route déserte au niveau de Madina

Sur l’invitation du Premier Ministre, les acteurs de la politique guinéenne se sont concertés hier lundi. Il fallait impérativement convaincre le Collectif à renoncer aux manifestations qu’il organise à partir de ce mardi jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications. Mais hélas ! Le pouvoir et l’opposition se sont séparés en queue de poisson.

La conséquence est que cette semaine sera une semaine à haut risque. Le Collectif campe sur sa position de descendre dans la rue. Cette nuit, à partir de 23h déjà, les barrages se sont multipliés à travers la ville. Les pick-up remplis de gendarmes et de policiers quittaient le centre ville pour rejoindre la banlieue. Lire la suite…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *