Ô Cameroun, berceau de la tricherie

Ô Cameroun, berceau de la tricherie
Les étudiants camerounais sont des génies. Des génies du mal, qui préfigurent le futur Cameroun en termes de moralité.

J’ai été en fac et vraiment je n’en garde pas un souvenir heureux. Ce pays tue les jeunes. Surtout ceux qui sont intelligents. Et si l’homme est un loup pour l’homme, l’étudiant est un tyrannosaure pour l’étudiant.
Beaucoup de gens se demandent les raisons qui justifient la dépréciation des produits de nos universités sur le marché de l’emploi. Sans vouloir être catégorique, je peux apporter un élément de réponse : la tricherie.
La tricherie est une tare que les étudiants des universités camerounaises et ceux de Yaoundé I en particulier ont quantifié, analysé et formalisé. Il existe plusieurs techniques en la matière, les unes plus pernicieuses que les autres.

Lire la suite…

À propos de l'auteur

Florian Ngimbis

Florian Ngimbis s’est fait remarquer en remportant le Prix du Jeune Ecrivain de langue Française 2008. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs recueils et revues littéraires. Documentaliste diplômé de l’ESSTIC de Yaoundé, community manager et écrivain, il blogue à ses heures trop souvent perdues. Il vit à Yaoundé au Cameroun. Le blog Kamer Kongossa a été primé en 2012 lors des prestigieux Deutsche Welle Blogs Awards (The Bob’s) dans la catégorie « Meilleur Blog Francophone »

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *