La fille de la femme des ordures (III)

Nouvelle, troisième partie

(1ère partie2ème partie)

Dado, ta mère adoptive qui jusque-là ne t’avait pas avoué qu’elle n’était pas ta vraie mère croyait pouvoir te changer en te révélant que tu étais née d’une mendiante malade et paralysée. Elle croyait tuer en toi l’orgueil qui t’animait en te montrant tes racines. Le résultat fut décevant et ta mère adoptive regretta son acte jusqu’à son dernier soupir. Quand te montrant une femme bavant dans un fauteuil roulant elle te dit, Voici ta mère, ta vraie mère, Dado, moi je ne suis que ta mère adoptive, tu laissas grande ouverte ta bouche d’étonnement et de rage, tu ne pouvais formuler un seul mot, tes lèvres tremblaient. Tu te crus dans un vilain cauchemar. La paralytique fit un effort, en larmes, pour pousser son fauteuil roulant vers toi et t’embrasser mais tu l’évitas, en lui criant la voix enrouée de haine et de dédain, Tu n’es pas ma mère, sale femme. Tu crachas par terre. Oh ! Dado ! Gasi, ta vraie mère, et ta mère adoptive éclatèrent en sanglots. Tu sortis de la chambre en courant et rejoignis la maison que tu croyais tienne, celle de ta mère adoptive.

Lire la suite 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *