Quelques infos sur Kidal

Certains combattants du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) commencent à rejoindre le groupe islamiste Ançar Dine, qui a le contrôle de la ville de Kidal et beaucoup plus de moyens pour soudoyer ses nouvelles recrues grâce à son alliance avec Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). “Je préfère le MNLA juste pour sa vision, même si son aile politique ne peux rien changer pas du prête à soutenir…mais j’ai choisi d’être avec Ançare Dine pour plus de confiance, de sécurité et plus de sérieux.

Le MNLA compte beaucoup de voleurs et bandits de tout genre, qui font n’importe quoi dans les villes où ils passent” affirme un jeune combattant affilié à Ançare Dine.   Des combattants  reprochent au MNLA d’être incapable et pas représentatif de l’ensemble du peuple Touareg face au grand défi qu’il s’est lancé, la majorité de la population préfèrent le MNLA et elle n’est  pas prête à soutenir un régime islamiste, même si parmi elle, quelques-uns se rallient à Ançar Dine pour des intérêts financiers. Les différents groupes islamistes, qui règnent dans la région, terrorisent les populations et sèment la terreur dans les esprits. La destination du nouvel Etat décrété unilatéralement par le Mouvement National de Libération de l’Azawad, en Avril dernier, semble s’aventurer en n’ayant pas la volonté d’identifier  clairement son principal ennemi et  sans marquer précisément sa domination territoriale. Pour de nombreux observateurs sur le terrain, cette déclaration d’indépendance relève de la précipitation et de l’amateurisme. Cette hypothèse se renforce  par l’Algérie qui affirme une opposition farouche et constante face à l’indépendance.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *