Saint-Louis la vieille

Saint-louis est une ville spéciale au Sénégal. Déjà tout petit j’en entendais parler un peu partout autour de moi à travers des contes et autres légendes. C’est normal, car ma mère est une Ndar-Ndar (Ndar est le nom wolof de la ville de Saint-Louis; et les Ndar-Ndar, les habitants). Mais parmi toutes les histoires que j’ai pu entendre, il y en a une qui m’intéressait particulièrement; et pour dire vrai, ce n’est que celle-ci que j’ai retenue. On dit chez nous que les femmes issues de cette ville sont réputées être celles qui cuisinent le mieux notre fameux Tièbou dieune national (Riz au poisson). Mais n’allez pas le crier haut et fort au risque de heurter l’orgueil de certains 😉 ! Etant moi-même un grand amateur de ce plat, à tel point que le restant de la gastronomie locale ne me disait pas grand chose, on me répétait souvent que, une fois devenu adulte, je devrais épouser une saint-louisienne. J’ai donc grandi avec cette idée de la vieille dame, capitale de la gastronomie sénégalaise et particulièrement du Tiébou dieune qui, vous l’aurez sans doute remarqué, est mon plat favori. Mais cette ville possède bien d’autres facettes que j’ai découvertes une fois le Bac en poche. Au delà de cette image légendaire de capitale de la gastronomie et de la Téranga sénégalaise, Ndar Guedj (Saint-Louis) est une ville touristique qui garde jalousement l’histoire coloniale du Sénégal.

Pendant les années passées à l’université, j’ai eu le temps de faire le « touriste » et croyez-moi, ça me fait tout bizarre de le dire. Au cours de mes promenades, j’ai eu à prendre quelques photos que je vais partager avec vous.

Lire la suite

 

À propos de l'auteur

Ameth DIA

Blogueur sénégalais, ancien Sanaarois, passionné de jeux vidéo (particulièrement de MMORPG), de Naruto, grand fan de Sexion d'assaut et supporter de l'équipe de France de football.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *