Togo : L’ambassade de France, témoin de la violence exercée sur les manifestants

Les devantures de l’ambassade de France ont été le lieu ce jeudi d’une violente répression exercée par les forces de l’ordre sur les manifestants à l’appel du Collectif « Sauvons le Togo ».
Déjà tôt dans la matinée, le terrain de sport « Bèniglato » situé en plein cœur de Lomé, où devrait se tenir le meeting d’information du Collectif a été entièrement bouclé par les forces de l’ordre.
Les premières échauffourées avaient commencées autour du lieu de rassemblement dès les premières heures de l’après-midi. Devant l’ampleur de cette énième répression, les manifestants décidèrent de se rendre à l’ambassade de France certainement pour que la France de François Hollande ne se dise ignorante du non-droit qui règne au Togo.

Mais si l’un des objectif des manifestants serait de se sentir en sécurité pensant que le régime de Faure aura du retenu face aux dizaines de cameras qui bordent la clôture de l’ambassade, ils se seraient royalement trompés.
En effet c’est devant cette ambassade que la répression de ce jeudi a connu toute son ampleur : des tirs nourris de gaz lacrymogènes et des distributions de coups de matraques à tout vent. On compte plusieurs blessés.
Rappelons que déjà le vendredi passé, le gouvernement a publié un mémorandum dans lequel, en violation de la Constitution, il interdisait toutes les manifestations du Collectif « Sauvons le Togo ».

Lire la suite

À propos de l'auteur

Charles Lebon

Charles Le Bon Vodounon est un blogueur togolais qui a rejoint @Mondoblog dans ses premieres heures. Ancien religieux seminariste de la Congégration Saint Jean Bosco, il est diplomé de l'Institut Supérieur de Philosophie et de Siences Humaines (ISPSH Don Bosco) et de l'Université de Lomé. Son texte majeur de fin de cycle porte sur Friedrich Nietzsche dont il ne cesse d'approfondir la pensée. Il vit actuellement aux Etats-Unis où il approfondie ses études. Bien qu'immergé dans une société Anglophone, il continue l'effort d'alimenter son blog en francais afin de rester proche de la communauté francophone dont il est issu et dont il reste le plus proche en matière des questions relatives au développement et aux droits humains. Son engagement au blogging est guidé par cette citation d'Anatole France: « J’ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l’indifférence.» Extrait de "Le Crime de Sylvestre Bonnard" (1881). Lorsque la Sagesse, par le temps qui court, s'attable avec la Corruption, Charles Le Bon nous invite sur son blog à questioner nos quotidiens et les équations qui se posent à nous tous au moyen de la Folie.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *