Tchad : Baccalauréat 2012, un véritable jeu de cache-cache

Comme un adage disait « les morts ne sont pas morts », tous les admis au baccalauréat 2012 ne sont pas admis. Certains d’entre eux seront appelés à composer pour une 2ème fois ce même bac, dans cette même année.

Les résultats du baccalauréat session 2012 ont été donnés le 30 juillet dernier. Sur les 69 788 candidats ayant composé le bac, 19 588 sont admis soit un taux de 28,6%. En effet, même pour arriver à ce taux, le jury est descendu jusqu’à la moyenne de 8,25 sur 20 afin de repêcher certains candidats. Ce qui est contraire à la politique de l’excellence prônée par le gouvernement.

Le premier ministre tchadien Emmanuel Nadingar a annoncé lors d’un point de presse tenu ce samedi, 04 août 2012 que le chef de l’État a signé un décret fixant l’admission à une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20.

 Emmanuel Nadingar demande au ministre de l’enseignement supérieur de réunir le jury afin de reconsidérer les résultats en annulant pour ceux de candidats ayant obtenu une moyenne inférieur à 10 sur 20. Il rassure que les candidats ayant une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20 seront confirmés dans leur admission.

Lire la suite

À propos de l'auteur

Hassan Abdoulaye

Hassan Abdoulaye Hassan, Tchadien, journaliste dans une radio communautaire, artiste-comédien, promoteur culturel, Infirmier Diplômé de l'État.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *