Jean-Paul est chrétien, mais islamiste

Ben Laden via http://anomalie.over-blog.com

L’image est horrible, difficile à supporter, et crée une terreur générale dans tout Bamako. Un coupe-coupe posé sur une main ensanglantée, une main posée sur une table. Une main coupée, coupée au niveau du poignet, avec des doigts touchant presque un livre maintenu ouvert par deux mains. Le livre, c’est le Coran. La main coupée, celle d’un voleur de moto de la ville d’Ansongo située au sud de Gao, au nord du Mali. Les islamistes du Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique occidentale (Mujao) venaient de gratifier les populations de cette ville qu’ils contrôlent depuis maintenant quatre mois d’une amputation publique. Ils ont coupé la main d’un voleur de moto, en appliquant la charia, comme l’atteste le chef islamiste de la zone, Mohamed Ould Abdine qui dit n’appliquer que la loi dictée par Dieu. Une belle récidive après la lapidation d’un couple non-marié le 29 juillet 2012 dans une autre ville du Nord Mali par un autre groupe islamiste, Ansar Dine. Dieu est dans la cité. La charia est là, imposée et appliquée par les islamistes.

Oublions la définition hâtive du dictionnaire qui définit un islamiste comme un partisan de l’islam, et raisonnons avec la définition pratique que nous avons aujourd’hui de l’islamiste. C’est un terroriste, un tueur, un drogué, généralement barbu, qui commet des attentats et des crimes pour ses propres intérêts, mais en se cachant derrière le nom d’Allah, en invoquant Mahomet et en citant le Coran. C’est donc cette définition que nous nous sommes forgée, en nous référant aux faits, à l’islamiste. L’islamiste et le musulman normal, c’est-à-dire qui n’est pas un islamiste, ont donc pour point commun Allah, Mahomet et le Coran, comme ils s’en servent tous les deux. Mais la différence entre les deux est que l’un tue et commet des attentats, et l’autre est pacifique et tolérant. L’islamiste et le musulman sont donc deux personnes très différentes. C’est la logique que nous nous sommes définie.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *