A Dieu Ghislaine et Claude…

Logo Mondoblog

Une fois de plus le monde du journal est en deuil. Après Jean Hélène à Abidjan, il y a 10 ans, ce sont encore deux journalistes de RFI qui sont assassinés au Mali. En effet, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI au Mali, ont été assassinés ce samedi 2 novembre 2013, après avoir été kidnappés à Kidal. Ghislaine Dupont, entrée à RFI en 1986, mettait un point d’honneur à travailler dans la plus grande impartialité en donnant la parole à toutes les parties. Claude Verlon, était technicien et ami, de Ghislaine avec qui elle avait effectué cette mission.

Photo web

Photo web

Nommée en septembre dernier conseillère éditoriale de la rédaction Afrique. Ghislaine Dupont grâce à sa rigueur éditoriale qui lui avait valu d’être expulsée de Kinshasa entre le premier et le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2006 choisit avec Claude Verlon Kidal, une destination qu’elle savait difficile. Nos deux confrères ignoraient cependant, que ce serait leur tout dernier voyage.

Hélas ! Hélas ! Ce fut malheureusement le cas.

Selon RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon ont été enlevés par des hommes armés à 13h00 (locales et GMT) devant le domicile d’Ambéry Ag Rhissa, un représentant du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touareg) qu’ils venaient d’interviewer. On retrouvait plus tard leurs corps sans vie. Un crime odieux et lâche qu’ont commis ces rebelles sans scrupule ne doit en aucun cas resté impuni.

De milliers d’avis et opinions révoltants à travers le monde sont unanime sur le sujet du terrorisme. A travers lesquels, nous pouvons citer celui du président du Comité ivoirien de protection des journalistes (CIPJ), Goué Stéphane,(joint par RFI) qui se dit consterné par cette triste nouvelle, « cet assassinat lâche, doit nous emmener à nous poser la question de savoir si notre pays, la Côte d’Ivoire, voisine du Mali, est à l’abri d’un tel acte.Nous sommes dégoutés, nous demandons que les auteurs soient retrouvés et « punis rigoureusement selon la loi car on ne doit pas donner raison à ceux qui pensent qu’ils peuvent, par quelque acte que ce soit, tuer la liberté et le désir de liberté d’informer », a-t-il plaidé.

Goué Stephane Photo web

Goué Stephane
Photo web

Toutefois, une situation que je qualifie d’irresponsable du gouvernement français est ce fait de n’avoir pas sécurisé nos deux confrères en cette zone de guerre. A quoi servent-ils les soldats de l’armée française en zone de conflits si ladite armée doit jouer le rôle de l’ambulance après la mort. Il faut le dire, la France commet une légèreté blâmable en s’abstenant de préserver et de protéger les droits du journaliste. Un droit extrêmement indispensable qui mérite d’être discuté sur la tribune des Nations Unies.

A ce titre, L’Afrique du Nord a été épinglée par Reporters sans Frontières (RSF) dans son dernier classement sur la liberté de la presse dans le monde. Seule la Mauritanie sort du lot en conservant son rang de l’année dernière à la 67ème place sur 179 pays classés. L’Algérie se classe au 125ème rang, en recul de 3 places par rapport à 2012, suivie de la Libye (131ème, +23), du Maroc (136ème, +2), de la Tunisie à la 138ème (en recul de 4 places) et de l’Egypte (158ème, + 8). A titre de précision, la Tunisie, deux ans après la chute de Ben Ali, elle perd ainsi quatre places alors qu’elle avait nettement progressé en 2011 (+30 places). RSF explique cette régression par les agressions de journalistes qui se sont multipliées au cours du premier trimestre de 2012.

Bref, à tous les proches de ces victimes tués, à leurs familles respectives, aux confrères et à tous ceux que j’aurais omis de citer qui se sentent lier par ces héros morts dans l’accomplissement de leur devoir. Par ma voix et celle de mes confrères blogueurs, présentons notre sincère et douloureuse condoléance.

A vous précisément Ghislaine Dupont, c’est avec le cœur en morceau et la douleur au ventre que j’implore le pardon et la grâce du tout puissant afin qu’il t’accepte au paradis. Il a fallu cet odieux crime que j’ajoute ton image à cette voix familière qui est la sienne.

Ghislaine DupontPhoto RFI

Ghislaine Dupont
Photo RFI

A Dieu Ghislaine et Claude. Que la terre vous soit légère !

MOUSSA MAGASSA

À propos de l'auteur

jeuneivoiromalien

Journaliste- blogueur- web activiste, Community Manage. Moussa MAGASSA dit "JeuneIvoiroMalien" est passionné de lecture et de l'écriture. Il est aussi Simple et modeste mais direct.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *