2017 : Futurologie sur le Mali !!!

Il est de coutume à la fin de chaque an de faire une rétrospective des évènements, d’établir un bilan. A la place de la rétrospective, je vous propose de la prospective, un saut dans l’avenir proche, très proche de notre Mali ; je vous propose de vous amener dans le Mali de 2017.
Politique et gouvernance
Le gouvernement vient d’être remanier. Il est ramené un nombre minimal de 15 ministres. Ils sont choisis après un appel à proposition. Les projets les plus pertinents sont acceptés. Le poste de premier ministre est supprimé. Les ministres sont responsables devant le président de la république Ils viendront à la fin de chaque trimestre faire l’évaluation des actions entreprises. La multitude des conseillers à la présidence est revue à la baisse l’année 2017 vient d’être encore déclarer encore année de lutte contre la corruption. Chef d’état, ministres, conseillers à la présidence et sont astreints à une déclaration des bien avant de prendre leurs fonctions. Le chef de l’état viendra défendre son bilan chaque an devant les députés à l’assemblée nationale, les honorables pourront le destituer s’ils jugent son bilan non satisfaisant. Le chef de l’état visite les régions de Tombouctou, de Gao et de Kidal.
Défense et sécurité

 

Les attaques et embuscades contre l’armée malienne sont prévenues et repoussées .Les soldats sont requinqués, sur le terrain ils se donnent jusqu’au sacrifice ultime car ils savent que leurs femmes et enfants ne manqueront rien après leur départ. Le ministère de la défense est supprimé. A sa place, il est installé un comité « civilo-militaire » sous la présidence du chef de l’état. Ce comité aura pour rôle de réfléchir à reformer l’armée pour l’adapter aux défis contextuels et géopolitiques mais aussi. La transparence dans l’acquisition des matériels et armements.
Santé

 

Toutes les régions du Mali sont dotées d’un plateau technique. Les soins de santé sont gratuits et pris en charge par un fonds de solidarité alimenté entre autre, par une taxe imposée sur la production nationale de l’or. Les soins de santé sont pris en charge. Les centres de santé communautaires, présents dans chaque, sont dotés d’un médecin. Les médecins revoient leur salaire augmentes à plus de 100%. Ils ne sont plus obligés de faire de prestations dans les cliniques privées.
Éducation

 

Les primaires et les fondamentales sont obligatoires et totalement gratuits. De même que fournitures, livres, et cahiers. Les programmes sont revus et adaptés au contexte actuel. La profession d’enseignant est revalorisée. Un plan de carrière et un salaire satisfaisant leur sont assurés. Les filières débouchent directement sur des emplois car leur fruit répond directement aux besoins du marché du travail. L’état prend en main l’enseignement supérieur. Il garantit et protège les élections de président des organisations estudiantines. Il lui revient de réunir les meilleurs étudiants afin entre gens civilisés on puisse choisir les représentants à même de défendre l’intérêt des élèves et étudiants.
Justice

 

Les palais de justice sont dotés de moyens nécessaires pour effectuer de travail adéquat. Les usagers y sont bien accueillis et orientés vers le service demandé. Les juges sont indépendants et souverains. Ils disposent des moyens nécessaires pour administrer la justice aux usagers et bénéficient d’une meilleure protection. Le Bureau du vérificateur n’est plus un organe de contrôle, il a de pouvoir de poursuites et des sanctions contre les éventuels corrompus. Les hauts fonctionnaires, à la prise de leurs fonctions montrent patte blanche, doivent justifier tout accroissement des biens à durant et à la fin de leur service. Les prisons d’arrêt se voient dotés des moyens nécessaires pour leur sécurité.
Media et communication

 

les chaines de radio et de télévisions publics sont libérées. Elles recueillent, traitent et diffusent pour le seul bénéfice du peuple malien. Ils refusent la complaisance et sont impertinentes vis-à-vis des gouvernants. Le chef de l’état vient de créer un compte Facebook et twitter et organise régulièrement de plages de questions-réponses avec les citoyens.

 

Baba

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *