Cameroun : Et si l’égalité sans limites n’était plus une utopie ?

Leur empire, leur parcours ne se sont pas construits en un jour. Alors qu’on n’imaginait pas à des femmes de tels postes de responsabilités, aujourd’hui, elles se hissent fièrement à la tête de ces entreprises, de leurs entreprises et elles, je les appelle, les amazones du 21ème siècle.

A l’occasion du mois des femmes 2017, le nouveau classement Jeune Afrique des 50 femmes les plus influentes d’Afrique dévoile quatre profils de femmes camerounaises à suivre de très près. Il s’agit de :

1- Élisabeth Medou Badang, Directrice générale d’Orange Cameroun (télécoms)

Après avoir pris du galon au Botswana, où elle a dirigé la filiale d’Orange, elle devient en 2013 la première femme au Cameroun à occuper le poste de directeur général d’un opérateur de télécoms. Sa mission : combler l’écart qui sépare l’opérateur de son rival MTN.

2- Kate Fotso, Directrice générale de Telcar Cocoa (cacao)

À la tête de la société dont le géant Cargill est coactionnaire, l’épouse d’André Fotso, ex-patron des patrons camerounais décédé en août 2016, serait la première exportatrice de cacao au Cameroun. Mais ne comptez pas sur elle pour vous confirmer l’information. Celle qui se classe parmi les premières fortunes d’Afrique francophone estime que le silence est d’or.

3- Colette Jeannine Minka est directrice générale d’Emploi Service (intérim)

Reine de l’intérim en Afrique centrale, elle bénéficie de la confiance des grands groupes. Dans une conjoncture difficile, son entreprise a pu compter en 2016 sur ses contrats avec les douanes Camerounaises et l’énergéticien Eneo.

4- Rebecca Enonchong, Présidente-directrice générale d’AppsTech Group, Inc (services informatiques) 

Figure de la scène techno africaine, la fondatrice d’AppsTech a su mettre à profit son partenariat avec le géant Oracle pour se développer sur le continent, mais aussi en Europe et aux États-Unis. En 2016, elle a notamment ouvert un bureau à Cleveland.

Un classement qui montre en effet que les femmes ont de plus en plus accès aux mêmes postes de responsabilités que les hommes jadis et que l’égalité sans limites n’est pas un vain mot au Cameroun même si les défis restent encore nombreux pour parvenir à la parité hommes -femmes.

Source : jeuneafrique.com

À propos de l'auteur

bmarlo

Marlène D. BERMI est une jeune femme de nationalité camerounaise, « je me considère néanmoins comme une citoyenne du monde ». Ouverte aux autres et curieuse d’en apprendre davantage sur eux, je vais volontiers à la découverte d’autres cultures, d’autres façons de faire, de penser; car pour moi, la différence et les voyages sont une richesse et source d’enrichissement personnel continuel. Le secteur de la solidarité internationale et l'humanitaire, les métiers de l’information, de la communication, du marketing, de la gestion de projets sont au centre de mes intérêts. Pourquoi Mondoblog ? L’écriture en ligne, et spécifiquement l’animation d’un blog, est une activité passionnante mais comme toutes les autres, obéit à des règles bien définies. C’est l’occasion pour moi de m’exercer, de m’exprimer par l’écriture et davantage d’affiner ma plume.

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *