Les pépites de Mondoblog : histoires croisées

Bonjour à toutes et à tous,

Au menu de cette infolettre, nous avons plusieurs histoires: celle de valeureux pilotes Noirs pendant la 2ème guerre, celle d’une compassion sélective, celle d’un viol en réunion, celle d’un coup de foudre, celle des moutons et bien d’autres histoires.

Bonne lecture.

 

Coup de projecteur : l’histoire des « Red Tails »

C’est l’histoire d’une escadrille de l’armée de l’air américaine pendant la seconde guerre mondiale. Une escadrille surnommée les « Red Tails » (en rapport à la couleur rouge de la queue de leurs avions) constituée uniquement d’officiers, de pilotes, d’instructeurs et de mécaniciens Noirs, qui n’étaient pas autorisés à travailler avec leurs collègues Blancs. Une escadrille qui, par les revers cuisants qu’elle a infligés à la Luftwaffe allemande pendant la 2nde guerre mondiale et aussi par le sacrifice de plusieurs dizaines de ses hommes, a participé à la fois à la victoire des Alliés et à la fin de la ségrégation raciale tant dans l’armée que dans la société américaines. Une histoire racontée par le Burkinabè Traoré Amos.

 

Activisme / Pouvoir / Ceinture verte / Froideur

L’activiste franco-sénégalais Kemi Seba a fait parler de lui le 19 août dernier en il a brûlant un billet de cinq mille francs CFA lors d’une manifestation publique. La blogueuse Faty, même si elle a de la sympathie pour le combat, a du mal à comprendre la méthode.

Kemi Seba ou l’activisme africain imposé

 

Sur quels leviers les dirigeants de notre époque agissent-ils pour s’éterniser au pouvoir ? Un début de réponse est apporté par le blogueur tchadien Moussa Djidingar, étudiant en science politique, qui présente de manière synthétique ces leviers.

Les 6 méthodes coriaces appliquées par les présidents africains pour s’éterniser au pouvoir

 

Le projet de « ceinture verte » lancée en 2008 et censée ralentir l’avancée du désert au Tchad est un échec. Le constat vient du ministre de l’environnement et de la pêche du pays. Quelles ont été les causes de cet échec ? Et que faut-il faire en l’état actuel des choses ? Ben Ali apporte des réponses à ces questions.

Tchad : le projet “ceinture verte” est un échec, comment réparer ?

 

Le 14 août 2017, des coulées de boue et des glissements de terrain provoquaient le décès de plus de 300 personnes et laissaient 2000 personnes sans abri à Freetown en Sierra Leone. Fofana Baba Idriss s’émeut de l’absence d’assistance des autres pays africains – notamment de ceux les plus riches – qui ont étrangement été silencieux face à cette tragédie.

Afrique, quand la solidarité claque la porte !

Drogue / Viol

La première bouffée, « juste pour voir ». L’accoutumance, suivie de la pente douce vers l’addiction. Le sentiment de ne pas pouvoir en sortir, de ne vivre que de cela, que par cela, que pour cela. Puis l’événement triste, mais salvateur, qui permet de s’en extirper. Le Malien Ousmane Traoré raconte l’hitoire d’une relation avec la marijuana.

Le dernier joint de marijuana

 

C’est l’histoire d’un viol. D’un viol en réunion. Dans toute sa cruauté, dans toute son machiavélisme. Une histoire courte, effroyable, crûment racontée par Bamba Aida Marguerite.

Un train parce que tu fais le malin

Lomé / Jungle / Fée des dents / Moutons

Dieretou Diallo a passé cinq jours à Lomé, la capitale du Togo, un petit pays du golfe de Guinée. La blogueuse a goûté avec gourmandise cette ville et en est repartie heureuse.

Comment j’ai été conquise par Lomé

 

Un matin, les sœurs du Camerounais Samuel Sufo ont décidé qu’il irait seul au marché faire les courses. Le jeune homme revient sur ce sentiment d’être jeté dans l’inconnu.

Mes premiers pas en solitaire dans un marché

 

Le fils de Lalah Ariniaina a perdu ses dents et elle s’est mise à réfléchir : devrait-il, comme elle-même l’avait fait dans son enfance, jeter la dent sur le toit et prononcer un vœu ? D’ou vient-elle d’ailleurs, cette tradition ?

La fée des dents malgache

 

Le 1er septembre dernier, les musulmans ont fêté la Tabaski, la fête du sacrifice du mouton. Une occasion que n’a pas laissé passer le Togolais Eteh Komla Adzimahe, qui a navigué avec hilarité dans les champs lexicaux et contextuels de ce caprin.

Moutonneries et autres Pitreries du même enclos

 

Focus sur…

Le daHü

Warda Mouldawa est une française à la trajectoire un rien particulière. Elle a suivi des études et des formations dans domaines qui n’ont à priori pas grand-chose à voir ensemble (techniques journalistiques, acoustique et sonorisation, théâtre, anthropologie, art et culture, anglais, soins infirmiers). Quoique jeune, elle a ainsi multiplié les expériences et cela se ressent dans ses billets. En parcourant le blog Le daHü, on ne peut se départir de ce sentiment d’avoir devant soi l’œuvre d’une personne qui a eu plusieurs vies. L’autre chose qui étreint c’est l’insaisissable pensée de l’auteure, qui glisse entre les doigts quand on se laisse croire qu’on l’a saisie. La blogueuse a une pensée extrêmement complexe, qui fera le  bonheur des amateurs de jeux de pistes psychologiques et d’un humour pince sans rire, très subtil et pourtant très désopilant.

 

Ce blog sera assurément un régal pour les amoureux des mots. Qui peuvent être écrits, mais aussi dits. Parce que la blogueuse, fan de radio, distille aussi des bandes sons qui valent réellement le crochet.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *