Les pépites de Mondoblog: morceaux choisis de 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Un total de 2828 billets ont été publiés sur Mondoblog en 2017. Bon nombre d’entre eux, n’ont pu trouver une place au sein de cette infolettre pendant l’année écoulée. Pour cette première édition de 2018, nous vous proposons de jeter un regard rétrospectif avec une sélection de 12 articles n’ayant pas figuré dans l’infolettre au courant de l’année dernière.

NB: chacun des 12 mois de l’année est représenté par un article. Les articles sont classés dans l’ordre chronologique, selon leur date de publication.

 

Musique / Séduction / Chars / Congo Rose

« En 2016, beaucoup ont découvert qu’il y avait une fin à la vie. Nous avons eu du mal à accepter la mort de nos musiciens préférés. La bonne nouvelle c’est que la musique a survécu en 2016 ». Stéphane Huet, Maurice.

La musique en 2016 : deuil et renaissance

 

« J’aurais aimé ne jamais avoir à rédiger cet article. J’aurais aimé que tout ce qui va suivre tombe sous le sens pour ces messieurs »Pascaline Breuil, France.

Comment séduire une femme en 10 leçons… de Dakar à Paris ? #MondoChallenge

 

« À Ouagadougou, on ne conduit pas, on s’évite ! » Alexandrine Holognon, Togo.

Les chars de Ouagadougou

 

« La beauté des clichés est frappante et ferait presque oublier qu’ils sont pris dans une zone de conflits. Différentes tonalités de rose se déversent sur les collines congolaises devenant ainsi féeriques ». Yannick Revel, France.

Richard Mosse : le Congo version rose

Mondoblog / H’mongs / Embauche / Etoile

« Le 27 avril, un ami fait un post sur Facebook dans lequel il dit n’avoir pas été reçu pour Mondoblog. Du coup, je vérifie ma boîte mail. Rien. Que dalle. Je panique ». Aurore Mondah, Côte d’Ivoire.

Comment mon aventure Mondoblog a commencé…

 

« À la sortie du bus, nous sommes accueillies par une dizaine de ‘Mammas’  souriantes, qui invitent les passagers à passer quelques jours dans leurs maisons »Marie Genries, Taïwan.

Trois jours chez les H’mong de Sapa

 

« Lors d’un entretien, la prétention salariale ne vise pas à savoir ce que vous voulez gagner, mais si vous savez ce que vous valez ». Emile Bela, Nigéria.

CE QU’UN ENTRETIEN D’EMBAUCHE M’A ENSEIGNE

 

« Je m’appelle Xléti, j’ai 400 millions d’années. Ouuuuh ne faites pas ces yeux là, je ne suis qu’à l’aube de mon existence, mon espérance de vie est d’environ 10 à 15 milliards d’années ». Affi Affoya, Togo.

La petite étoile qui aimait le clair de lune

 

Reconnaissance / Mannequins / Temps / Amazigh

« En un millier de jours, beaucoup de choses peuvent changer. On se rappelle des choses. On en découvre d’autres. Et puis, on fait des rencontres, positivement ou négativement mémorables. Bref, on vit ». Volatina, Madagascar.

Mon journal de gratitude

 

« Je suis rentré chez moi bredouille, sans la candidate numéro 85. Je ne connais même pas son non nom.  Mais j’avoue que c’était une belle soirée avec des gens bizarres, mais sympas ». Didier Ndengue, Cameroun.

Mon défilé de la Fashion Week à Douala au Cameroun

 

« De nos jours, le temps compte beaucoup trop pour les gens. Seulement, certains n’ont toujours pas assez de temps pour vivre leur vie ». Nelson Deshommes, Haïti.

Celui qui vit pour oublier le temps

 

« Ce lien exprime avant tout la volonté de s’inscrire dans une identité, une culture, pour créer un maillon dans la chaîne de transmission et diffuser un message de paix ». Fanchon, Sahara.

Tarwa N-Tiniri, le blues du chant amazigh

Bonne année 2018 et à bientôt !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.