février, 2018

Seconde chance, Cinquième Partie, (fin du dénouement)

SECONDE CHANCE,  Cinquième partie, Le Dénouement ( fin…) Depuis le jour, où Tidiane était entrer dans sa vie tout allait à contre sens. Cette invitation à dîner n’avait rien de vraiment amicale, bien au  contraire , elle avait pris une autre tournure. Celui-ci était devenu un vrai prédateur, et elle […]

Les envahisseurs aux mains nues

Les Italiens et surtout les militants d’extrême-droite ont défilé le dimanche dernier avec pour slogan « l’Italie d’abord ». Hé oui ! ils ne veulent pas être envahis par les envahisseurs aux mains nues.  Que les temps ont changé. Les italiens ne sont les seuls à vouloir rester seuls chez eux. Le […]

Apprentissage et scolarisation, l’école à la croisée des chemins

« Apprentissage en crise »; c’est le constat fait par la Banque Mondiale dans son rapport sur le développent dans le monde 2018 (voir:https://openknowledge.worldbank.org/bitstream/handle/10986/28340/…). Il apparaît que même après avoir passé plusieurs années sur les bancs d’école, des millions d’enfants ne peuvent ni lire, ni écrire, ni effectuer des opérations de mathématiques […]

Black Panther : 4 portraits de femmes qu’un homme doit savoir reconnaître et garder dans sa vie

La vague suscitée par le film « Black Panther » ne m’a pas épargnée. Par je ne sais quel mécanisme psychologique, mon esprit m’a poussé à reconnaître, à travers certains personnages du film, des personnes « types » que tout homme rencontre ou est amené à rencontrer dans sa vie. Portraits des personnages telles que la soeur, l amie, l épouse et la mère, du côté de la vraie vie… Ces propos n engagent que moi ! 🙂

A la rencontre de Jean Paul Lawson, un leader au service des autres

Jean Paul Lawson est un jeune béninois de 27 ans (et 6 jours) ayant une identité afropolitaine mais s’autoproclame « Citoyen du monde et des Cultures ». Il passionné par les technologies numériques, les voyages, l’écriture et surtout la gastronomie. Il fut un boursier en Gestion du Patrimoine Culturel de l’Université Senghor d’Alexandrie, où il a été respectivement Délégué de filière puis Président du Bureau des Etudiants (BEUS). Des fonctions bénévoles qu’il a pu gérer avec maestria et au travers desquelles on a découvert son charisme en tant que « servant-leader » et sa volonté à toujours mettre les intérêts collectifs avant les siens. Même lorsque l’on s’y attend le moins.