Les pépites de Mondoblog : un Rolex pas comme les autres

Bonjour à toutes et à tous,

Le Rolex a un festival qui lui est dédié en Ouganda. Une découverte surprenante à plus d’un titre. D’autres découvertes jalonnent les dernières semaines chez les Mondoblogueurs: une belle île, une vie chère, ou alors la découverte des traits physiques d’une correspondante longtemps restée virtuelle… 

Coup de projecteur: les bonnes notes inutiles

La réussite académique garantit-elle de réussir plus tard professionnellement et socialement ? Une question qui mérite d’être posée et qui se rapproche de la problématique de la valeur du mérite. Une méritocratie qui semble bien avoir pris la poudre d’escampette dans de nombreux pays, notamment en Guinée. Parce qu’on a beau avoir été le meilleur de sa classe, avoir obtenu les meilleures notes possibles, si on n’a pas les relations qu’il faut, on se dirige tout droit vers le chômage. Mamadou Mouslim Diallo relève ce qu’il appelle une bizarrerie, d’un système qui encourage les jeunes à se former, à se diplômer, pour qu’ils se retrouvent bloqués aux portes du monde de l’emploi. Ce qui, de l’avis du blogueur, justifie pour beaucoup les départs vers l’eldorado occidental.

 

Nosy Be / Suisse / Rolex

Pendant de nombreuses années, l’île de Nosy Be était réservée aux touristes étrangers et à la classe aisée malgache. Mais depuis peu, une multiplication d’offres promotionnelles permettent aux Malgaches les moins nantis de visiter l’île la plus célèbre de Madagascar. Et probablement la plus belle aussi. Fenosoa Sergia est allée à sa découverte.

Mon premier voyage à Nosy Be

 

Pierre Enguialle s’est rendu en Suisse, pour visiter Saas Fee, un magnifique village niché dans le canton nommé Valais. Il s’est surpris à prononcer une phrase un peu étrange : « C’est vraiment pas cher, Paris ». Et lui de comprendre les raisonnements peu compréhensibles des nationaux vivant en Suisse, l’un des pays au monde ayant le coût de la vie le plus élevé…

Chère Suisse…

 

Le Rolex a une particularité : on en trouve à tous les coins de rue de Kampala, en Ouganda. On comprend rapidement qu’il est très prisé des habitants de la métropole. Au point où ce mets goûteux a réussi à avoir un festival entièrement à lui consacré. Et non, il ne s’agit évidemment pas de la montre.

Le festival du Rolex et la gastronomie engagés en Ouganda

 

Intempéries / Insécurité / Pollution

La saison des pluies n’a pas été de tout repos à Ndjaména, la capitale du Tchad. Le quartier de N’Gabo, dans le huitième arrondissement de la ville, a été sévèrement touché. Annadjib Ramadane raconte un lendemain d’orage, entre inondations, déplacements en charrette et interrogations au sujet de l’inaction des autorités municipales.

En bref, notre quartier est innondé

 

Santana Fabio habite dans la ville de Natal, au Brésil. Une cité qui, comme beaucoup d’autres dans le monde, souffre d’une insécurité endémique. Etat de fait qui a poussé quelques amis Africains du blogueur à lui dire qu’il n’y a pas de voleurs en Afrique. Un peu surpris par cette affirmation, il a mené son enquête.

Les voleurs: Ça n’existe qu’au Brésil?

 

Cinq pays d’Asie (Chine, Indonésie, Philippines, Thaïlande et Vietnam) produiraient ensemble 60% des déchets plastiques dans le monde. Et de l’avis d’Adrien Coron, il n’y a pas beaucoup d’espoir, car les populations de cette partie du monde ne semblent pas avoir pris conscience des dégâts que le plastique cause à l’environnement.

En Asie, le plastique c’est fantastique !

 

 

Potions / Libertés / Virtuel

Le docteur Abdoulaye Diop est formel : les femmes en phase de travail doivent éviter de consommer les infusions de fleur de Jéricho ou toute autre potion censée faciliter l’accouchement. Ces décoctions ont pour conséquence d’augmenter la fréquence des contractions, qui mettent en péril la vie de l’enfant à venir.

Décoction pour femme en travail : non à la rose de Jéricho !

 

Le gouvernement du Bénin a pris une décision qui en a surpris plus d’un en août dernier : celle d’appliquer une taxe de 5 F CFA (presque un centime d’euro) sur chaque mégaoctet utilisé pour les réseaux sociaux. Maurice Thantan explique pourquoi il considère cette décision comme une atteinte à la liberté d’expression.

Bénin : colère et mécontentement sur Internet face à un décret liberticide du gouvernement

 

Pendant cinq ans, Mamadou Mazid a correspondu virtuellement avec une jeune femme. De longues années durant, ils ont échangé sur leur quotidien, leurs problèmes, leur joies, leurs peines. Le blogueur fait un récit intéressant de l’évolution d’une relation en ligne s’étalant sur le long cours, jusqu’au moment fatidique de la rencontre.

De 5 ans dans le virtuel à 5 minutes dans le réel, enfin une autre histoire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *