Les pépites de Mondoblog : cathédrale et Pâques

Bonjour,

Bienvenue dans cette infolettre Mondoblog numéro 84. A la une de cette édition, nous avons un arbre à palabres moderne, une cathédrale en feu et des fêtes de pâques à la saveur très particulière. Il est en outre aussi question d’un feuilleton coqueluche et d’images insolites.

Vues.

Coup de projecteur : un café très noir bu tôt le matin sous une véranda

Ce café, bu aux aurores, n’a en réalité rien de très ragoûtant. Il est servi dans des tasses vétustes, partagées. Le café n’est pas correctement moulu. Quand on en boit, on sent sur sa langue des morceaux de grains de café. Il n’est clairement pas fameux. Et l’absence de sucre n’est pas pour arranger les choses. Idem pour le thé, qui est servi peu après. Hervé Mukulu est donc surpris quand il voit ses compagnons savourer joyeusement ces breuvages, quand il les regarde en redemander. Mais il a tenu à être là, sous cette véranda de Rugetsi, alors que le soleil est à peine levé, à boire du mauvais café. Car, sur ce lieu et à cette heure, chaque matin, se discutent les sujets brûlants de la petite communauté que représente le village, situé au cœur de la république démocratique du Congo. Une sorte d’arbre à palabres moderne.

 

Notre Dame / PSG / Paris

Une cathédrale partie en fumée et des questions. Le 15 avril dernier, un violent incendie a touché la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Un sinistre qui a emporté la quasi-totalité du toit de l’édifice, l’endommageant rapidement. Si l’émoi remarqué à la suite de l’événement est normal pour la notoriété dont jouit ce monument, Fabrice Nouanga s’insurge contre ces dignitaires Africains qui s’en émeuvent, proposant leur aide, alors qu’ils semblent insensibles aux catastrophes qui se produisent dans leurs pays.

Africains du monde entier, Notre Dame ne vaut pas notre âme

 

Les dons nombreux faits pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont soulevé moult débats opposant le camp des favorables à ces sacrifices des mécènes grands ou petits et celui des opposants qui estiment que les priorités sont ailleurs. Le blogueur togolais Marek Lloyd mêle sa voix à ces débats, en faisant des observations pertinentes.

Notre-Dame de Paris : les dons font jaser, j’y vais de mon commentaire

 

La cathédrale brûle. Comme un symbole. Paris, ville meurtrie. Elle voit partir en fumée le toit de sa cathédrale. Elle voit son équipe phare partir dans tous les sens. Le parallèle est facile et Fabrice Fouda s’y engage allègrement. Ces deux emblèmes de la ville lumière se disloquent, en même temps. Notre Dame, PSG, destins croisés.

Une journée en enfer

 

Pâquinou / Vendredi saint

C’est l’histoire de la réappropriation culturelle de la plus importante des fêtes chrétiennes : la Pâques. En Côte d’Ivoire et plus précisément en pays Baoulé, elle est devenue le « Pâquinou ». Qui est l’occasion pour toutes les familles de se rassembler et de faire le point. Le tout dans une atmosphère de réjouissances. Luc Kouade raconte ces festivités.

Pâquinou : le pays Baoulé en fête

 

Nicole Hamouche a vécu un vendredi saint bien terne cette année. Ce jour où les chrétiens célèbrent la mort du Christ n’est pas des plus guillerets à Beyrouth. La ville semble tourner au ralenti, se draper du voile du deuil. La chaleur du marchand de fattouche est juste assez suffisante pour mettre un peu de joie dans cette torpeur. La blogueuse observe sa ville et son cœur se serre.

L’amitié de ma ville

 

Web-série / Insolites

C’est l’une des séries phares du moment en Afrique francophone. Elle est produite au Sénégal. Elle est intitulée « La maîtresse d’un homme marié ». Cette web-série, disponible sur YouTube, raconte le quotidien de cinq jeunes femmes et leurs batailles conjugales. Une société qui, selon la Dakaroise Samantha Tracy, dit les réalités d’une société sénégalaise où la pudeur est encore reine.

Maîtresse d’un homme marié, la série sénégalaise qui casse les codes

 

Un fusil à baïonnette fiché dans le capot d’une voiture – qui a au préalable subi plusieurs assauts similaires, un homme arborant une paire de lunettes de plongée remplie de lait et de céréales, un jet-ski dans la piscine d’une petite maison, des flammes allumées sur des pantalons, à l’endroit de la braguette… Telles sont, entre autres, les images sortant de l’ordinaire qui ont provoqué quelques questions chez Eric Leeuwerck

Ces photos insensées me font me demander : pourquoi, mais pourquoi ?

 

Mondoblog audio

Dans cette édition de l’infolettre, nous vous proposons d’écouter le Mondoblogueur Ivoirien Suy Kahofi, qui lit un extrait de son article « Du Baygon contre les microbes », publié le 14 août 2014.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.