Ecrire pour le web : grille de lecture

ecrire-pour-le-web-grille-de-lecture-tutoriel-mondoblog

Ce tutoriel a été écrit par Julien Falgas, enseignant-chercheur à l’Université de Lorraine et créateur de Needle. Nous le remercions d’avoir accepté de le partager avec la communauté Mondoblog. Le texte qui suit est sous licence CC BY-NC-SA 3.0 FR : vous pouvez partager et/ou adopter cette oeuvre sous les conditions précisées ici

Vous voulez écrire pour le web ? Voici un guide pour vous relire et améliorer votre billet.

Connaître sa cible et l’existant

Relisez votre texte en ayant à l’esprit les réponses à ces questions :

  • A qui s’adresse ce texte ?
  • Quand et comment vos lecteurs seront-ils amenés à vous lire ?
  • Quelles sont les motivations auxquelles votre texte cherche à répondre ?
  • Quelle(s) requête(s) traduirai(en)t ces motivations sur un moteur de recherche ?
  • En quoi consistent les premiers résultats de Google sur ces requêtes ?

=> Lire aussi nos Conseils pour apparaître sur la page d’accueil Mondoblog et nos Dix conseils (d’ennemi) pour que vos articles ne soient pas publiés

Le titre

En informant sur le contenu du texte, un bon titre doit favoriser le référencement sur les moteurs de recherche tout en incitant à cliquer dessus pour en savoir plus.

  • Est-il court (8 à 10 mots) ?
  • Commence-t-il par les mots les plus importants ?
  • Est-il formulé à la voix active ?
  • Informe-t-il de manière synthétique sur le contenu du texte ?
  • Répond-il à aux motivations préalablement identifiées ?
  • Les mots utilisés dans le titre correspondent-ils à ceux des requêtes que les internautes pourraient saisir sur Google ?
  • Si votre texte était partagé sur un réseau social, son titre inciterait-il à cliquer sur le lien en éveillant la curiosité ?

Le chapeau / l’introduction

Les premières lignes du texte doivent permettre au lecteur de s’assurer rapidement que ce qui va suivre répond à ses attentes et à sa curiosité.

  • QUI – Sait-on qui est concerné ? (votre cible se sentira-t-il concernée ?)
  • QUOI – Sait-on ce dont il s’agit ? (est-ce un domaine d’intérêt de votre cible ?)
  • QUAND – Y a-t-il un lien avec une actualité ? (le temps présent favorise l’intérêt)
  • OU – S’agit-il d’un lieu précis, d’un Etat ou d’une région du monde particulière ?
  • COMMENT – Y a-t-il une succession d’actions ou d’évènements à raconter ?
  • COMBIEN – Fournissez-vous des ordres de grandeur et des éléments de comparaison ?
  • POURQUOI – Apportez-vous des pistes d’explication ?
  • ET MAINTENANT ? … Apportez-vous des pistes de résolution ou d’espoir face aux problèmes que vous soulevez (dans une perspective de journalisme de solutions)

La structure du texte

Votre texte doit adopter une forme qui facilite la lecture et évite l’ennui du lecteur.

  • Chaque paragraphe expose-t-il une – et une seule – idée différente ?
  • Des intertitres et des illustrations rythme-t-ils la lecture ?
  • Les contenus non-textuels (photos, dessins, graphiques, sons, vidéos) apportent-ils des informations complémentaires du texte ?
  • Certaines informations développées dans le texte pourraient-être rendues plus accessibles sous une forme non-textuelles (photos, dessins, graphiques, sons, vidéos) ?
  • Des liens hypertextes permettent-ils d’approfondir ce à quoi vous faites référence (un lieu, une personne, un concept, une ressource…) ?

=> Lire aussi l’annuaire exhaustif des ressources et outils de l’équipe Mondoblog et Comment rendre ses billets plus vivants

La lisibilité

Votre écriture doit prendre en compte le fait que vos lecteurs ne se livreront souvent pas à une lecture complète et approfondie.

  • Vos phrases font-elles moins de 17 mots ?
  • Vos phrases sont-elles formulées à la voix active ?
  • Les adverbes sont-ils nécessaires à la compréhension de votre propos ?
  • Vos paragraphes sont-ils assez courts (3 phrases environ) ?
  • Avez-vous remplacé (ou au moins défini en début de texte) les acronymes ?
  • Avez-vous évité (ou au moins expliqué) les termes spécifiques à votre domaine d’expertise ?
  • Traquez les prépositions (à, chez, dans, de, entre, jusque, hors, par, pour, sans, vers…), pouvez-vous faire l’économie de certaines ?

=> A lire absolument : Comment éditer son billet et Trouver des images pour illustrer vos articles

La conclusion

La dernière phrase sert à résumer ou insister. Elle peut aussi ouvrir de nouvelles problématiques. 

La portée

Après avoir lu votre texte, le lecteur aura-t-il envie d’aller plus loin ?

  • Fournissez-vous des moyens de prolonger la lecture ou de rester informé à l’avenir ?
  • Sollicitez-vous la réaction du lecteur susceptible de publier un commentaire ?
  • Votre article peut-il provoquer le désir de le partager autour de soi (réseaux sociaux, e-mail, conversation courante) ?

L’orthographe et grammaire

  • Relisez–vous.
  • Utilisez les fonctions de correction.

=> A lire aussi : Dix astuces efficaces pour une écriture impeccable et Ponctuation : on fait le point !

À propos de l'auteur

Journaliste à l'Atelier des médias et Mondoblog

Archives par auteur

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.