Le Top trois(3) des « Cameruineuses » à fuir absolument

Il m’arrive parfois dans mes petites ballades, de faire la rencontre de quelques femmes, que je n’hésite souvent pas à draguer, juste pour voir mes capacités hein. Rien d’autre. Evidemment, ce weekend donc, je suis tombé sur une véritable « araignée ». Je préfère ne pas entrer dans les détails, de peur de choquer les âmes sensibles.

Ces signes de richesse qui nous trompent tant

Une jeune demoiselle a emménagé il y a à peu près une semaine, à coté de moi.  Elle roule apparemment dans une vieille petite starlette là. Genre, année 1969. À vrai dire, je n’ai jamais vraiment su ce qu’elle fait réellement. J’ai surtout remarqué que, madame se décape exagérément la […]

Les hommes n’ont rien dans le cœur, ils ont tout en bas!

La semaine dernière, une jeune compatriote rencontrée sur Facebook, et membre d’une ONG en Europe, est arrivée pour une conférence au Kamer, foulant ainsi le sol du Mboa pour la toute première fois. Ce dimanche, je l’ai invitée à petit-déjeuner chez « mamy makala », car elle m’a longuement exprimé son désir de manger du BBH (beignets-bouillie-haricot). Pendant que nous petit-déjeunions, naturellement, je me mis à lui faire des avances. Mais, curieusement, je remarquai que sa mine s’était subitement transformée

Ces types de voisins vraiment invivables (1ère partie)

Dimanche passé, je suis rentré un peu tardivement chez moi. J’habite en fait, un grand camp , avec à l’interieur plusieurs voisins et voisines. Il était presqu’1h du matin ce jour là. A peine ai-je voulu refermer les portes, que j’entendais des grincements de lits accompagnés des chuchotements de femme : «doucement, toi aussi, le voisin est déjà là !»

Route nationale Yaoundé-Douala : la tueuse en séries

« L’axe lourd » Yaoundé-Douala tue vraiment. C’est le constat macabre que j’ai pu faire ce weekend, quand je l’ai emprunté. Chaque jour,  les usagers empruntant cette route nationale,  affrontent l’enfer, le vrai. Lorsqu’on sort de chez soi pour se rendre à Yaoundé ou Douala, et qu’on prends cette voie, l’on est […]