Vivre avec la mort au Cameroun, un défi quotidien

Ces derniers jours ont particulièrement été sanglants au Cameroun. Que de drames se sont succédés. La mort a durement frappé certains de nos compatriotes. On a ainsi vécu la tragédie de la disparition subite d’un évêque à Bafia, la boucherie humaine d’un attentat suicide à Mora, le carnage de plusieurs éléments de la gendarmerie par un de leur collègue à Kousseri, l’hécatombe d’un naufrage d’une embarcation de soldats de notre armée à Dibunsha, un parricide à Ngaoundéré, de graves accidents de circulation ça et là, et que sais-je encore ?

Messieurs les Camerounais, les femmes ne sont pas nos objets…sexuels

Je me baladais ce dimanche dans les artères de Yaoundé, la cité capitale du Mboa. Je m’amusais alors, à draguer quelques charmantes et coquettes Camerounaises, véritablement trop nombreuses dans les rues en cette période de vacances. Il était évidemment question pour moi, de jauger mes performances « dragologiques », afin de vérifier qu’elles n’avaient aucunement pas baissé. Mais, seulement, chaque fois que je réussissais à convaincre une jolie dame, mon but tout de suite, était de l’embarquer chez moi…pour « concrétiser ».

Ce que les Camerounais(ses) font vraiment sur Facebook

Depuis que Zuckerberg l’a inventé, Facebook apparait aujourd’hui comme le réseau social qui a le plus grand nombre d’utilisateurs à travers le monde. Et parmi eux, les Camerounais, bien évidemment. D’ailleurs,  leur  seule façon de se servir de Facebook, donne carrément l’impression que ce machin a été inventé pour eux. […]

Nos mamans, ces héroïnes emblématiques

Dimanche 28 mai, était bien la fête des mères, cette journée internationale qui célèbre toutes les mamans du monde. Avec un peu de retard, je voudrais à ma façon, rendre un vibrant hommage à toutes les mères du Cameroun et d’ailleurs, oui, toutes ces mamans intrépides qui occupent une place […]

Lesbianisme au Cameroun: les hommes pointés du doigt

Samedi soir,  pendant que nous étions dans un snack, mon voisin et ami, revint des toilettes tout furieux et très nerveux. En fait il aurait surpris sa collègue infirmière et sa copine (Directrice Financière dans une banque), qui nous accompagnaient ce soir là, entrain de s’amouracher carrément dans un couloir […]

Les pères fantômes du Cameroun.

Décryptage: Les « enceinteurs », ces pères fantômes

J’ai failli mourir de rire. Mais la situation était trop grave que je ne pouvais le faire. Eh oui! Mon pote avait simplement agi comme tous les gars du Mboa, du Cameroun : enceinter les filles et disparaître. Ya même quoi ? C’est le boulot des « enceinteurs » non ! C’est leur travail. À cause d’eux, la famille va chez le diable !