Un Lushois chez les Abidjanais (Quatrième partie)

A première vue, le domicile de Patrice Koffi était accueillant. Passé le seuil, les deux hôtes ne furent pas déçus. C’était bel et bien un charmant studio assez bien équipé. Et surtout, les deux occupants qu’on y trouva étaient volontiers souriants. D’abord, Maemi Ndri qui faisait office de « maîtresse du […]

Un Lushois chez les Abidjanais (Troisième partie)

A leur arrivée à l’hôtel, ils avaient déjà un programme bien tracé pour la soirée qui arrivait : se rendre dans le quartier populaire de Yopougon pour manger des plats locaux et découvrir l’art de vivre à l’ivoirienne. Il ne fallait surtout pas « perdre du temps » car les jours à venir risquaient d’être trop chargés et trop éreintants.

Un Lushois chez les Abidjanais (deuxième partie)

Crédit photo : wikimédias commons Au sortir du hall, les premiers mots qu’il eut à l’adresse de Patrice furent : « vous avez un très bel aéroport, mon ami ». Ah ! ouais, fit Patrice pas assez convaincu. Pour en arriver à cette conclusion, le Lushois faisait la comparaison avec les seuls aéroports internationaux […]

Eseka: les réseaux sociaux sont ils à blâmer?

Le vendredi 21 octobre a été surnommé « vendredi noir » par les camerounais à cause du drame d’Eseka. Il s’est dégagé une certaine unanimité quand il s’est agi de déplorer ce drame. A ma connaissance personne ne s’est publiquement réjouit de ce que des centaines de pauvres gens ont […]

Quand nos présidents tweetent

On connaît leur attrait pour les belles voitures et les costumes de marque. Depuis quelques temps, nombre d’entre eux se « passionnent » pour le web 2.0. Page Facebook ou compte Twitter, nos chefs ne veulent pas être à la marge de cette révolution des outils de communication pensés et promus depuis la Silicon Valley.

L’Euro: plus sexy que la CAN

À en juger par l’engouement qu’a suscité l’Euro de football sur le continent noir, il y a lieu de conclure que cette compétition a battu un record de popularité. Un indice m’a permis d’en arriver à cette conclusion : nos dames ont été si nombreuses à se passionner pour des rencontres […]