Boko Haram

Le Cameroun fait face à coup sûr à une rébellion armée et organisée, qui a pour objectif de renverser Paul Biya au pouvoir depuis déjà 32 ans (vous le savez, mais ça me fait du bien de vous le rappeler quand même). Cette rébellion aura pour conséquence, si elle est mal gérée de conduire à la déstructuration du système qui régi tout Etat du type ivoirien des années 2000 ou alors scénario catastrophe : du type centrafricain. Je ne suis pas conseiller de Paul Biya, mais je suis déçu et scandalisé par la légèreté légendaire de la communication gouvernementale en ce qui concerne cettedite rébellion.