De l’information à la désinformation

Aujourd’hui, la Tunisie postrévolutionnaire traverse une des pires campagnes de désinformation menée par les deux chaînes de télévision Nessma et Hannibal contre la Haute Autorité indépendante de la Communication audiovisuelle (HAICA). La décision d’arrêter la diffusion de certaines chaînes, une semaine avant le démarrage de la campagne électorale, n’a, désormais, pas fait des heureux.

10462563_911145295563368_8843342534178348237_n

Moncef Marzouki ou la désacralisation de l’État

La course au palais de Carthage est d’ores et déjà lancée. Le président provisoire Moncef Marzouki doit aligner une nouvelle stratégie de communication s’il ne veut pas s’attirer les foudres des électeurs. Tous les moyens sont bons quand ils sont efficaces, mais Moncef Marzouki a encore une fois raté la […]