Les prénoms africains, un vecteur de non intégration en Europe.

Les prénoms africains, une fierté culturelle

Après s’être présenté et avoir défini en quelques mots l’objectif de son cours, M. Beau Fessier, le professeur, demanda à chacun de se présenter. Les noms et prénoms, il y en avait de toutes sortes allant du chinois au russe : Sung Yang, Patrick Pigeon, Marc le Groin, Isabelle La bête…Il y eut des moments où à l’écoute de certains noms, il restait ébahi…

24 heures pour briller

J’étais abasourdi d’entendre Catherine une fille si belle et intellectuelle me sortir de tels arguments. Il y a deux ans, elle était enviée dans notre filière pour son teint noir cacao. Certaines blanches l’appelaient même affectueusement « le chocolat noir ». Pouvait-on imaginer qu’au lieu d’un compliment cela était reçut par Catherine comme un poignard ?

Quand deux benguistes se rencontrent au pays

Une fois dans un taxi communal en partance pour une fête, Séraphin s’adressa au chauffeur.
-« Monsieur, tu peux me passer le code wifi du taxi stp? »
-« Tu dis quoi mon frère ? », demandait le chauffeur dans un français approximatif.
-« Je dis, j’ai besoin de me connecter au wifi de ton taxi »
-« Je ne connais pas cela », répondit le chauffeur. Et voilà que ça repartait de plus belle avec Séraphin le benguiste.

Benguiste, l’intégration passe aussi par la gastronomie

Il y a deux mois, un de mes amis me fait cette remarque : « mon frère, ça fait plusieurs mois que je suis en France ici hein, mais je n’arrive pas à m’adapter à leur nourriture là ». Sa réponse m’a tout de suite fait éclater de rire. Eh oui, parce que cela m’a fait penser à mes premiers moments dans ce pays. Ah l’intégration ! Que c’est difficile au début !

nounous France

En France, il faut être riche pour avoir une nounou

C’est décidé ! Si je dois élever mes enfants en France, j’irai chercher ma sœur au pays. Ou bien, je les amènerai tout simplement au pays. J’irai chercher ma sœur pour qu’elle vienne veiller sur mes enfants. Parce que l’affaire de nounou en France, maintenant…Mon amie ne travaille plus pour elle et sa famille. Non ! Elle travaille pour la nounou, parce qu’elle lui redonne pratiquement « tout » son salaire…

les benguistes, pas assez africains ?

Ahou, la blanche

Aujourd’hui, Ahou est devenue plus blanche que les blanches elles-mêmes. Elle parle comme elles. Elle s’habille comme elles, se maquille comme elles. Bref, Ahou vit comme les blanches. Elle a pris quelques ailes… Bonne nouvelle, n’est-ce pas ? Mais… Mais jusque-là, tout va bien, car comme elle aime le dire souvent : « Je m’intègre, je m’ « européanise »

Le Mobile banking : une innovation en plein essor

Ces dernières années, le mobile banking a connu un essor considérable dans la vie et les habitudes des africains en général et ceux des ivoiriens en particulier. Transfert d’argent, paiement de facture et autres services sont offert par certaines compagnies de téléphonie mobile depuis 2008. Orange, MTN et Moov ont révolutionné le secteur de l’économie ivoirienne.

Chez les chinois, on mange à volonté

Ils ne finiront pas de nous épater. Qui? Nos frères chinois, bien évidemment, ces rois du business présents partout dans le monde. Ils ont ce “génie” d’attiser la clientèle à travers la création de fastfood particuliers. Eh oui, très particuliers. Ici particulièrement en France, on les appelle tout simplement « manger […]

L’africain et les bagages, une question de culture

Un midi, dans une causerie au travail, mon collègue français m’a posé cette question. « Pourquoi les africains voyagent toujours avec de nombreuses valises ? Ils sont parfois obligés de payer un surplus pour des kilos de bagages ». Honnêtement, depuis mon Abidjan natal, je trouvais cela normal, qu’une personne qui part  […]