Actualité

femmes-aleg-mauritanie

A la rencontre des femmes courage de la plaine de Leikleyla en Mauritanie

Aleg, ville du centre de la Mauritanie, est la capitale du Brakna. C’est ce que beaucoup de Mauritaniens connaissent de cette cité où s’est tenu, en 1958, le Congrès d’Aleg, considéré comme l’acte de naissance de la Première République. Mais Aleg est aussi une ville où les habitants, majoritairement haratines, luttent pour leur survie.

Pour un problème de chefferie, le FNDU menace d’imploser

Divisé, affaibli et éclaté à cause de ses inepties, le Front national pour le développement et l’unité (FNDU) qui regroupe l’ensemble des partis de l’opposition la plus radicale, risque d’imploser pour un problème de présidence tournante. Une querelle de chefferie qui rappelle à bien des égards les drames qui minaient […]

cameroun-crise

Comment comprendre le positionnement des acteurs dans la crise anglophone au Cameroun ?

L’un des avantages qu’aura apporté la crise anglophone au Cameroun, c’est justement le réalignement des acteurs. C’est une forme de positionnement ou ré-positionnement des acteurs et des leaders politiques, des analystes et des chroniqueurs. Pour dire autrement, c’est une crise qui donne l’occasion à chacun de s’exprimer en dévoilant au grand jour ses opinions et convictions.

thomas-sankara

Thomas Sankara : une main noire de la France liée à son assassinat ?

La réaction, le comportement et les lointains propos d’un fonctionnaire français, prononcés il y a une trentaine d’années à l’occasion de la mort de Thomas Sankara, et dont je me souviens encore, peuvent-ils créditer les soupçons, maintes fois évoqués, d’une main noire comme celle de la France qui aurait trempé dans l’assassinat de ce dernier ?