Cameroun

cameroun

14 février au Cameroun : Cupidon, je ne te félicite pas

Cher Cupidon, j’ai décidé de te parler franchement : toi le petit Caïd des rencontres amoureuses, l’ange gardien des romantiques… Ecoute moi bien : j’en ai rien à faire moi, que tu sois le fils de Mars et de Vénus, avoir des parents hauts placés ne te donne pas le droit de te la jouer… Tu es censé être un spécialiste de l’amour, alors agis. Je plaide ici la cause des déshérités de l’amour. Tu sais ce que tu dois faire pour redonner le sourire à tous les célibataires. Alors je veux bien fermer les yeux pour aujourd’hui (j’imagine que tu as du boulot), mais à partir de demain, 15 février, tu te mets encore plus au boulot ! OK ?

Comment habiter chez un Camerounais sans le fatiguer ?

Parce que si moi j’héberge quelqu’un chez moi et que je le vois devant mes yeux le matin, à midi et le soir avant de me coucher, eh bien il va très-très vite me fatiguer ! Je n’aurai même plus l’impression que c’était mon meilleur ami auparavant. Je vais commencer à le trouver envahissant, indisposant et gênant. Je vais même me substituer à sa grand-mère pour lui demander que « Je demande hein, Pierre La Paix Ndamè ! Tu n’avais pas prévu d’aller visiter ton grand-père à Dibombari ? »

Cameroun : un an après le lancement du Plan Triennal Spécial Jeunes, le bilan est peu reluisant

Le 10 février 2016, lors de son adresse à la jeunesse, le Président de la république du Cameroun, Son Excellence Paul Biya, a annoncé la mise sur pied d’un plan triennal spécial jeunes (PTS-Jeunes) visant à « faciliter et accélérer l’insertion socio-économique des jeunes ». Doté d’une enveloppe globale de 102 milliards, […]