Cameroun

cameroun

Ceux qui planifient l’insurrection au Cameroun…

Le 26 janvier dernier plusieurs marches, organisées par le Mouvement de la Renaissance du Cameroun (MRC) et ses sympathisants, ont eu lieu dans plusieurs villes du Cameroun. Le but était de dénoncer le hold-up électoral qui a eu lieu pendant la récente élection présidentielle. Or, on a aisément pu constater que l’usage de la force par les forces de l’ordre était disproportionné.

Comment apprendre à manger avec appétit tous les repas du monde : une approche afropolitaine de l’art culinaire

Dans ce billet, je montre comment être culinairement afropolitain, en démontrant que la nourriture a une dimension culturelle, émotionnelle et relationnelle. A travers mon expérience personnelle, je montre qu’il est possible de manger et d’apprécier tout type de repas, et ce, dès la première fois qu’on le consomme. Il suffit d’adopter un regard afropolitain afin de conditionner son mental, puis le connecter à ses papilles gustatives, afin qu’elles soient prêtes à (re)connaitre intentionnellement le gout présent, commun et partagé.

can-2019-lions-indomptables

CAN 2019 : Les lions blessés, comme indomptables

Le football camerounais n’a jamais vraiment brillé par son organisation. Ses écarts en dehors des terrains sont aussi indomptables que ses joueurs. Les problèmes de primes, les factures impayées d’hôtel et autres manquements ont continûment rythmé les courses dévorantes de la sélection nationale, sans jamais altérer son efficacité continentale.

Je viens de perdre mon travail !

Je viens de perdre mon travail. Quand je l’ai annoncé à ma mère, c’est elle qui m’a dit que « Clesio, dans la vie il y aura toujours des hauts et des bas ». C’est elle qui m’a rendu confiant et zen. Mais mon père ! Quand il a appris que j’avais été licencié, il a commencé à me téléphoner dix fois par jour, comme si j’étais devenu sa petite amie. Et donc moi ça m’a vraiment énervé, et donc parfois je ne décrochais même plus…

orange-money-grattage-cameroun

Voici comment Orange money a révolutionné le « grattage »

Auparavant lorsque quelqu’un te demandait de l’argent, tu pouvais l’esquiver en disant que « Je n’ai pas d’argent sur moi », « Aujourd’hui c’est férié », ou encore « Je vais faire comment pour t’envoyer ça loin là-bas à Fendjemenkouèt ? » Mais si tu tentes encore de dire ça aujourd’hui à un Camerounais de l’année 2018, il va directement te répondre que « Mais je dis hein, tu ne peux pas rapidement me faire un Orange money ? »