Afrique de l’Ouest

L’avortement clandestin, les femmes paient le prix fort

En Côte d’Ivoire, le droit à l’avortement est loin d’être un acquis. L’interruption volontaire de grossesse n’est autorisée que pour sauver la vie de la femme. Ainsi, du fait de la condamnation sociale et juridique, de nombreuses femmes ont recours à l’avortement clandestin. Une pratique dangereuse qui n’est pas sans conséquence sur leur santé et leur vie.

Des étudiants du Ghana à Blida

Des étudiants du Ghana ont suivi durant les premiers mois de l’année 2019 une formation en FLE (français langue étrangère) afin de pouvoir s’inscrire dans les différentes spécialités de l’enseignement supérieur en Algérie. Appiah, le délégué du groupe de neuf (9) étudiants s’est dit très satisfait de son apprentissage à l’Institut Supérieur Ennour de Blida, sous la houlette de l’enseignant Mekfouldji : « Tout le groupe a réussi dans un laps de temps n’excédant pas six mois à tenir une conversation en français, dans la rue même, et réussir les différents tests écrits. »