Afrique de l’Ouest

Respirez, c’est la Basse-Guinée !

Sortir. Sortir la tête des dossiers, ranger souris et clavier et se refaire les idées le temps d’une journée. Surtout, sortir de Conakry, ville surdimensionnée, ville-élastique, ville-capharnaüm avec ses rues étriquées et encombrées, ses quartiers surpeuplés, ses habitants pressés et indisciplinés, son air irrespirable, empesté d’odeur de détritus brûlés à même la chaussée. S’échapper de ce chaudron de cité pour aller humer l’air pur de l’intérieur du pays et respirer la Basse-Guinée !

Entre nous, une marque conçue pour l’éducation sexuelle des filles

La Côte d’Ivoire est en proie au phénomène de grossesses en milieu scolaire. Considérant que l’accès aux services de contraception et à l’information peut aider à endiguer ce phénomène, l’ONG Population Services International en Côte d’Ivoire a procédé samedi 30 mars 2019 au lancement de la marque « Entre nous » avec pour but d’informer chaque jeune fille sur sa santé sexuelle.

Malparlage ivoirien, doit-on en rire ou en pleurer?

La mauvaise utilisation des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire est une réalité. Au début amusant, le « malparlage » est devenue une course au plus idiot. Dommage. Il est vrai qu’on milite tous pour la liberté d’expression mais il est aussi vrai que chacun doit se sentir responsable de ce qu’il publie, ce qu’il commente et ce qu’il partage.

Au Mali, seulement 0,0013% de femmes en prison

Sur le nombre de femmes maliennes, 0,0013% seraient détenues dans la prison des femmes à Bolé. Ce sont approximativement 130 femmes qui sont incarcérées dans cette prison qui leur est dédiée. Du côté de leurs droits en milieu carcéral, même si des efforts ont été consentis, de nombreux défis restent encore à relever.

En Guinée, le temps passe, l’histoire se répète et les démons se réveillent

Depuis son indépendance, la Guinée est plus ou moins instable. Tantôt sur un plan politique tantôt sur le plan social. Depuis bientôt dix ans, jamais il ne se passe un mois entier sans qu’une crise sociale, politique ou ne surgit. Partout ailleurs, les Etats normaux se démêle pour subvenir aux besoins fondamentaux de sa population. En Guinée, c’est tout autre, l’Etat manifeste souvent sa présence que par la force, la brutalité, l’oppression voire l’injustice vis-à-vis de ses propres administrés.

Génération Mbappé, Neymar ou Messi : les Tchizas ne se cachent plus.

Tchiza, c’est le terme à la mode. Il fait référence aux « maîtresses », autrefois appelées « 2eme bureau » et désigne les femmes qui entretiennent une relation amoureuse avec un homme déjà marié. Il y a encore quelques années, elles s’offusquaient d’admettre leur statut de « voleuse de mari ». Aujourd’hui, elles l’assument.