Côte d’Ivoire

Cote d'Ivoire

Vue d Abidjan

Abidjan, à travers mes yeux

Centre ville, Plateau Je suis venue à Abidjan un peu de manière précipitée. Mon arrivée était prévue depuis plusieurs mois déjà, mais à la dernière minute, j’ai avancé mon départ, pour plusieurs raisons. La première était que je voulais croiser mon hôte Jean-Michel avant qu’il ne s’envole en Tunisie pour […]

taxi-abidjan

#abidjan2017 : des chauffeurs de taxi en colère

La sécurisation des VIIIème jeux de la francophonie qui a ouvert ses portes à Abidjan le 21 juillet et ce jusqu’au 31 du mois fait grincer quelques dents dans la capitale économique ivoirienne. Abidjan est sens dessus-dessous et plusieurs stratégies sont mises en place pour assurer la sécurité des participants et donner fière allure à la ville.

moto-taxi-boauke

Bouaké – faut-il « brûler » les taxi-motos ?

Après la crise en 2011, l’Etat ivoirien a redéployé les forces de l’ordre dans la région du Gbêkê, principalement à Bouaké, l’ex-capitale de la rébellion ivoirienne. La police, la gendarmerie, les FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) et le CCDO (Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles) sont tous présents et à la tâche. Malgré cette présence remarquable des soldats, un phénomène né de la crise de 2002 semble constituer le véritable problème de sécurité à Bouaké : les taxi-motos.

salimata-viol-abus-cote-d'ivoire

Salimata : « à 13 ans j’ai été mariée de force à un imam et violée « 

Du 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2015 ce sont 1.129 cas de viol affectant 1.146 victimes et dont 66 % des victimes sont des enfants à travers tout le territoire de la Côte d’Ivoire. Parmi ces victimes, Nombreuses sont les victimes de viol ou abus sexuels qui se terrent dans leurs coins sans avoir le courage de parler du drame qu’elles ont vécu.

Parlons culture quand il pleut à Babi…

Nous traversons à actuellement à Babi (Nom de caresse de la ville d’Abidjan), la saison des pluies…. Cette saison où les pluies diluviennes s’abattent avec leurs lots d’inondations et d’éboulement de terrains. C’est donc une période où l’activité culturelle extérieure est purement et simplement réservées aux ‘courageux’: ceux qui sont […]