Arts

Arts

Mbougar-Sarr

Sur Terre Ceinte de Mbougar Sarr

Ça y est, la nouvelle est tombée. Le petit frère de Terre Ceinte, de l’auteur Mohamed Mbougar Sarr sort officiellement ce 28 juillet. Silence du Chœur il l’a nommé. J’ai hâte de tenir ce nouveau né dans mes mains. Je l’ai attendu un peu trop longtemps, telle une belle-mère qui attendait désespérément son 2ème petit-fils.

exposition-paris-danse-arts

Kettly Noël, la performance comme espace d’exposition du corps et des sentiments

Samedi 1er juillet, a eu lieu le vernissage de l’exposition « A quoi rêvent les forêts ?  » à la galerie des filles du Calvaire sous le commissariat de Lucie Touya. L’exposition collective rassemblait 7 artistes dont deux artistes performeuses : Olya Kroytor et Kettly Noël.  Née à Haïti,  Kettly Noël a d’abord vécu quelques années au Bénin,  avant de s’installer au Mali à Bamako où elle vit depuis plus de 20 ans maintenant. Elle y a créé la structure […]

exposition-tours

Olivier Debré – Un voyage en Norvège

Exposition consacrée à Olivier Debré par le CCC OD de Tours, du 11 mars au 17 septembre 2017
Une toile de Loire monumentale, et une quarantaine de toiles de voyage en Norvège, peintes entre 1971 et 1990, exposées dans un écrin blanc imaginé par les frères Aires Mateus. Commissariat d’exposition : Marine Rochard

laihlou-voix-tv-maroc

Laila Lahlou, la voix de TV Maroc au Sahara

Il y a quatre mois, j’ai vécu une nouvelle expérience aux portes du désert grâce à Plan B et à mes amis de M’Hamid el Ghizlane : l’organisation du tournage d’un documentaire pour la toute nouvelle chaîne TV Maroc. Ces jours-ci, Laila Lahlou, réalisatrice marocaine à l’initiative de ce projet inédit, revit le voyage à la rencontre des habitants de cet ancien carrefour de caravanes au cœur de la vallée du Drâa. L’heure est au montage et aux choix parfois difficiles pour rendre au mieux ce qui fait la force et l’originalité de ce film.

Le nanar de Jean Yanne au goût du jour.

Les Chinois à Paris – Jean Yanne – 1974

Fera-t-on jamais assez l’éloge du nanard? Je m’étais déjà penchée sur sa valeur d’archive. Et puis, à la faveur d’une connexion haut-débit, voilà que j’ai regardé Les Chinois à Paris, et, j’ai trouvé sa succulente nanardise d’une furieuse actualité.

Une exposition à ciel ouvert en Haïti.

Exhibition à ciel ouvert

Je passe devant cette exposition matin et soir. Souvent je me laisse imprégner par cette pluralité de couleur et ces formes qui cherchent à exprimer la beauté dans l’inexprimable. Un mur entier couvert de tableaux. Un mur d’expression. Je regarde ces visages, figés pour la plupart. Ces paysages colorés. J’imagine les mouvements des caractères, les couleurs qui s’entrechoquent pour s’harmoniser, l’histoire qui se faufile entre les matières. Le peintre qui mets les dernières touches et signe son œuvre quand il décide de la seconde dont l’histoire s’arrête.