Entrepreneuriat

Crise migratoire, ce que font les « influenceurs » africains

S’il est vrai que les influenceurs africains sont pour la plupart affairés à transformer l’Afrique par l’économie, il ne faut cependant pas douter de leur impact réel et de leur importance. Ils contribuent à leur manière à la lutte pour une Afrique responsable. Ainsi, comme les joueurs d’une même équipe de football, chacun participe, à son poste, à la récolte de précieuses victoires pour l’Afrique.

Entretien avec M Nandou Tenkeu Muller, promoteur du « charbon vert »

Le conseil que je peux donner à tous les jeunes c’est d’oublier les diplômes accumulés à l’école, d’identifier un besoin dans la communauté, de réfléchir sur la solution à ce besoin et de développer cette solution ou idée pour aider ou apporter une contribution dans la communauté. Le succès sera au bout de l’effort. Un autre conseil, c’est qu’il faut que les jeunes se réapproprient le Cameroun qui regorge d’énormes potentialités de succès dans tous les domaines au lieu d’aller grossir les rangs des sans papiers ou d’immigrés dans d’autres pays.

Je suis sélectionnée à la 8ème session de Yali Dakar !

Le Young African Leaders Initiative (YALI) est une initiative de Barack Obama, ancien président des Etats-Unis, qui date de 2010. L’objectif est de soutenir les jeunes leaders africains dans leurs efforts pour stimuler la croissance et la prospérité, renforcer la gouvernance démocratique et améliorer la paix et la sécurité sur le continent africain.

[Radio] Etre femme et entreprendre en Côte d’Ivoire

Rien n’est facile, entreprendre n’est pas facile, en réalité c’est une question de motivation. Si on est motivé, on peut enjamber les difficultés les unes après les autres. Ce n’est pas une question de genre, c’est vrai pour les femmes comme pour les hommes. Une femme n’a évidemment pas moins de capacités à atteindre ses objectifs qu’un homme ! Quatre entrepreneuses Ivoiriennes nous racontent leur expérience.

Bakayoko Mohamed Lamine et Aziz Ben Konaté, portrait de deux entrepreneurs émergents

Deux jeunes entrepreneurs m’ont marqué. Bakayoko Mohamed Lamine (vainqueur du business plan 2015) et Ben Aziz Konaté (vainqueur du business plan 2016). Ces deux jeunes exercent dans le secteur primaire. Le premier dans l’agro-industrie. et le second ,un expérimenté dans la distribution des volailles. Portrait croisé