Education

Rentrée scolaire : je refais le chemin de l’école avec le même plaisir

Il y a quelques jours, c’était la rentrée scolaire au Cameroun. L’école reprend timidement, après plusieurs mois de vacances passés pour beaucoup loin de la résidence habituelle. Le matin, à nouveau, je revois des parents et des enfants se presser, harceler le vendeur de beignets ou de pain pour ne pas arriver en retard.

etudiants-universite-orleans

Quatre étudiants de l’Université d’Orléans se confient

Aujourd’hui, je reviens avec un autre billet. Des témoignages d’étudiants que j’ai rencontrés, qui m’ont parlé à cœur ouvert d’eux-mêmes, de leur relation avec leurs pays, de leurs familles, de leurs aspirations et de ce lendemain qu’ils sont en train de dessiner pour eux-mêmes et pour les leurs. Ils sont Haïtiens, Marocains, Français et Maliens, une telle diversité d’origine et de culture représente une richesse. L’instant de ce billet, ils m’ont confié leurs parcours ainsi que leurs aspirations. Je le redis, je suis curieux de l’autre, de son univers, de ce que sa présence et son aura apportent au monde. Je tais mes inquiétudes une minute pour laisser parler les autres. Je fais quelques pas en arrière pour admirer le tableau dans toute sa splendeur, je vous invite à faire de même.

Le sein est pris

Un enfant qui prend une alimentation saine dès sa naissance est armé contre les maladies et contre le retard mental, il est ainsi équipé pour le meilleur développement possible. Lorsque le sein est pris, la relation mère-enfant est renforcée. Lorsque le sein est pris, la malnutrition est évitée. Lorsque le sein est pris, les enfants sont en bonne santé !

Éducation des enfants en zones cacaoyères, sur les traces des « classes passerelles »

Un projet ‘‘Classe passerelle’’’ est en cours d’implémentation dans les zones cacaoyères de Côte d’Ivoire. Objectif : apporter des solutions durables à la question de l’éducation des enfants dans les communautés de cacao. En arrière-plan : la Fondation Jacobs, l’International Cocoa Initiative (ICI) et des entreprises de l’industrie du cacao. […]