Féminisme

A Madagascar, de jeunes africaines invitent les femmes à se rebeller

Sept jeunes femmes africaines, malagasy, ont tenu une conférence à l’American Center Tanjombato, vendredi dernier.  Leur conseil commun: « Vivez votre passion jusqu’au bout, et n’acceptez aucune injustice! » Sept jeunes femmes malagasy prennent la parole pour une rébellion positive  Se rebeller n’est pas toujours mauvais. Non. Ce qui est négatif, c’est […]

Aminata, femme dans la peau d’une enfant, prisonnière de la résignation

Si toute fois l’opération se passe mal, ce ne sera la faute à personne pensa t-elle désormais dans la peau d’une résignée aux formules remplie de bondieuseries. : Ça ne sera ni la faute à sa mère, ni à son père. Ni à ce mariage forcé auquel l’on l’a soumis encore moins à cette césarienne que l’on s’apprête à la faire subir. C’est tout simplement Allah qui l’a voulu ainsi et elle n’a pas oublié les paroles de sa mère qui lui a toujours répété que tout ce que lui Allah fait est bon.

Journée internationale des filles : l’Afrique doit encore faire des efforts

Thomas Sankara disait : « la vraie émancipation de la femme, c’est celle qui responsabilise la femme » Malheureusement, aujourd’hui, on peut dire qu’en Afrique la situation des jeunes filles et des femmes ne s’est pas améliorée. Si l’on veut voir la réalité en face, je peux même me permettre de dire qu’elle […]

Ambiance de salon de coiffure

Mia, Leslie et Nadège, les as de la coiffure faisaient bouger le quartier depuis l’ouverture de leur salon : passe-mêches, lace frontale, la Kery Hilson… Elles savaient reproduire à peu de choses près les coiffures des stars. Elles étaient sûres de tout connaître en coiffure jusqu’au jour où Moni poussa le rideau de leur salon.

conseils-grossesse

Valérie face à la pression de l’enfantement

Dans les sociétés africaines, la femme est considérée comme une « donneuse de naissance » automatique, à un tel point que celle qui n’a pas d’enfant est vue comme une moins que femme. Mariée, la femme doit enfanter ; sinon elle est répudiée par son époux. Une femme chanceuse devra juste supporter d’avoir une coépouse qui fera des bébés à sa place, pour le grand bonheur de leur époux commun. Célibataire, on vous juge sur la base de votre âge apparent. « Elle est déjà quand-même vieille hein ! Il faut qu’elle accouche, même si elle n’est pas mariée ! »

mali-ecole-internet

Au Mali, seul l’internet peut sauver l’école publique

L’école publique malienne rime avec grèves intempestives, pénurie d’infrastructures scolaires, insuffisance d’enseignants qualifiés, nombre pléthorique d’apprenants… rien de bien reluisant. Il est unanimement admis que les récipiendaires de l’éducation publique n’ont pas un bon niveau. Pourtant ce n’est pas que les élèves manquent de volonté, d’intelligence ou de courage, ils sont juste victimes d’un système obsolète et inefficace.