Inclassable

Les inclassables inclassés

Exponentiel

Elle ouvrit les yeux, la chambre était plongée dans le noir. Les oiseaux s’extasiaient au-dehors. Elle souleva la couverture, posa ses pieds sur le sol et alla ouvrir le rideau. Dans le champ, Paul, le voisin, lui fit signe sur son tracteur.

Bouteille eau

J’ai soif

Je meurs de soif près de la fontaine. Je pense à Villon en voyant des mendiants devant les supermarchés où tout est si en abondance qu’on finit par le jeter

A la montagne

J’ai froid

Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été terrorisée par l’hiver et le froid. Il faut dire qu’à Tours, l’hiver dure d’octobre à juin.