Madagascar

#MondoChallenge : 10 solutions pour plus d’égalité entre femmes et hommes

S’il y a un proverbe dans la langue Malagasy (langue parlée à Madagascar) que je n’aime pas du tout c’est bien: “Fanaka malemy ny vehivahy”. Ceci signifie que la femme est un meuble fragile. On nous l’enseigne à l’école dès notre plus jeune âge. Il peut faire même l’objet d’une dissertation. On acquiert alors cette notion d’inégalité très tôt. Pour pouvoir alors arriver à un certain semblant d’égalité entre femmes et hommes, il faudrait changer les bases même de la société dans laquelle nous vivons actuellement. Le chemin est encore long je pense, ce qui ne m’empêche pas de proposer dix solutions pour nous rapprocher de cette égalité des genres.

expatrie

Étudier à Andafy n’est pas arriver au paradis

Quand on part de Madagascar pour étudier en France, il y a un assez important décalage entre ce qu’on a vécu dans le cocon familial et ce qu’on va devoir vivre tout seul (ou presque). A Madagascar, il est encore assez rare de quitter la maison familiale à la majorité ou après le bac. Souvent, les enfants ne quittent le cocon que lorsque leur mariage est prévu. Imaginez donc le changement !

Une piscine d’intégration pour les nouveaux étudiants en informatique

Pendant une année, les élèves apprennent les bases en informatique et acquièrent les connaissances nécessaires pour pouvoir être opérationnels en entreprise dès la deuxième année. C’est le principe même de l’alternance Quand on sait que le digital est le centre névralgique de tout secteur d’activité,on ne peut que féliciter l’ouverture d’établissements dans ce genre.