Blogging

Un jerriycan, l'ordinateur ivoirien dans un bidon.

Jerry, l’ordinateur ivoirien dans un bidon

Non! Le Jerry ce n’est pas ce dont vous pensez. En Côte d’Ivoire, un Jerry est un ordinateur dans un bidon, constitué d’éléments recyclés et reconditionnés dans un « JerryCan », un jerrican. On doit cette invention à Xavier Auffret, Laure Guillou et Chemsedine Herriche. La conception du Jerry Récupération des ordinateurs […]

Le développement d’internet est-il une priorité au Niger ?

Dans ce précédent article nous avions dit pourquoi le prix d’internet était beaucoup plus pénalisant pour la population du Niger que pour celle de la sous-région. En effet, cela est principalement dû au fait que ce pays reste le plus pauvre de la planète. Pourtant la démocratisation d’internet pourrait permettre de […]

Quand le selfie devient une faille de sécurité informatique

À l’heure du smartphone, beaucoup de personnes prennent des photos d’eux-mêmes ou de leurs amis en réalisant des mimiques loufoques ou parfois des postures 100% viriles 😀 …Le selfie est devenu, en quelques années, un moyen d’affirmer son identité, sa personnalité, etc. Sauf qu’en affichant son identité partout, on fini […]

Au Niger, l’internet est cher et de mauvaise qualité

Imaginez-vous : non seulement l’internet au Niger coûte un bras, mais en plus, il faut des heures pour charger la moindre pages sans vidéo ni images. Habituellement, lorsqu’il y’a une telle différence de prix entre des produits similaires, le plus cher reste celui qui présente les meilleurs avantages en terme […]

Google supprime les autocomplétions pour « les africains sont »

Plusieurs jours après avoir publié l’article et contacté Google au sujet des autocomplétions sur les termes « les africains sont », les recherches les concernant retournaient toujours des suggestions offensantes. Mais Google a finalement décidé de supprimer toutes les suggestions sur ces termes en guise de cadeau de nouvel an. Désormais, lorsque vous tapez « les africains sont » il vous retourne une réponse qui ressemble à la limite à de la drague…

Réseaux sociaux, mouroir populaire des grandes gueules

Il est bien loin derrière nous ce temps où chacun pouvait s’offrir le loisir d’exprimer ses idées sans se soucier d’une quelconque critique. Ce temps où la seule menace était la crainte de voir des journalistes un peu trop zélés, faire des critiques virulente,s a connu bien des transformations.